Partagez | 
 

 EVENT 0. REUNION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 22:26

le bruit des lourdes bottes qui tapotent sur l'asphalte. le bus qui se dessine au loin, le souffle court... la bécane a rendu l'âme. le voyage. y'a l'palpitant qui bat fort fort à l'idée de s'en aller, de recommencer... ailleurs. de recommencer tout court. recommencer quoi ? on sait pas. mais le principal, c'est d'évoluer. maman elle le disait souvent, et atom il haussait les épaules en baragouinant un « j’suis bien comme j’suis » et maman soupirait.
maman l'a jamais compris. alors atom il est parti. et il part à nouveau, vers des horizons inconnus, vers d'autres contrées... pour oublier ?
y'a déjà plein d'monde ici. atom il est un peu intimidé... pourtant c'est un bonhomme, un homme, un vrai. avec des muscles un peu sous les tatouages, avec une barbe. c'est viril une barbe. et il a un blouson en cuir. c'est sexy aussi ça. alors il s'approche, les mains dans les poches. il fait genre qu'il se sent bien, que c'est quelqu'un d'normal, quelqu'un d'bien... atom le gamin fasciné par les étoiles, atom le gamin qui s'effrite sous les années. « yo la compagnie ! » il beugle de sa grosse voix, sa voix de ténor. ça vient de la gorge et des poumons, ça sonne fort. un peu trop.
atom, c'est l'gamin qui a toujours essayé d'passer pour un caïd... mais c'en est pas vraiment un. il a appris à faire genre, c'est l'principal. il repère un mec, avec ses cheveux entortillés, sa peau toute foncée. (@cosmo sorgho) et il chuchote : « eh, toi aussi t'es en r'tard ? j'ai rien suivi. j'suis... ouais j'suis paumé. » il avoue avec une mine un peu déconfite, la culpabilité qui brille dans ses yeux noirs. (c'est l'ombre qui donne c't'impression illusoire.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 56
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : ben nordberg
Crédits © : (avatar) balaclava

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 437$ et 62 cents
Dans ton sac : un vieux carnet tout éraflé contenant notes, croquis, souvenirs et paroles de musique, un gros sachet de marijuana médicinale, des feuilles à rouler, un zippo, une photo de sa famille pliée en quatre dans son portefeuille, un vieux téléphone à clapet toujours éteint contenant un seul et unique numéro, un ipod blindé de musique et de préceptes de méditation, une boîte de cachetons parfaitement intacte et pleine à craquer

FICHE DE PRESENTATION



MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 22:43

Felix laisse son sac tomber mollement sur le sol de la salle puis se masse l'épaule droite avec l'autre main pour la soulager. Son bagage n'est pas particulièrement lourd - il n'a empaqueté que le strict nécessaire en plus de quelques vêtements, mais il a marché dans New York toute la matinée, fait quelques emplettes et jouer aux touristes avant d'arriver à destination. Toronto n'est pas si loin d'ici mais il n'a jamais visité New York pour autant, et il n'a que très rarement posé les pieds en-dehors du Canada à vrai dire, aussi avait-il envie de voir à quoi ressemblait cette ville dont tout le monde parle tant. Rien de trop dépaysant en fin de compte mais tout de même, la sensation grisante de n'être qu'un grain de sable dans l'univers. La salle se remplit petit à petit et le brouhaha ambiant augmente imperceptiblement de quelques décibels les minutes passant. - ouais, c'est ici, lui répond le brun (@Rhys Archeron) quand il demande s'il se trouve bien au bon endroit. - et bein, t'es paré à partir continue-t-il, légèrement amusé, en désignant son paquetage posé par terre. Pas le moins gêné du monde, Felix lui répond en haussant les épaules. - ah ça ? je viens tout juste d'atterrir de Toronto, tu ne reconnais pas mon bel accent ? ajoute-t-il en exagérant délibérément la prononciation de ses mots et en riant doucement. Le grand blond lève ensuite les yeux vers la jeune femme (@Cadi Soares) se tenant près d'eux et avec qui son interlocuteur avait manifestement une conversation lorsqu'il est venu les interrompre. - Felix, enchanté de vous rencontrer. Vous êtes venus tous les deux ? Il est peut-être complètement à côté de la plaque mais ça ne serait pas si étonnant si certains décidaient de partir en couple ou avec des potes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 22:57


et puis pourquoi pas. rien à perdre tout à gagner, l'envie d'explorer, de partir. les études, la vie sociale, les amis, fin tout ça il en avait marre. ce qu'il voulait c'était un truc différent, caprice d'ado en retard, de gamin un peu trop riche ? dernière envie du moment, peut-être, mais pourquoi pas. il savait pas trop où il allait, dans quoi il s'embarquait. cole était là, mais il savait pas, les obligations, le règlement, dans la salle il observait les visages différents qu'il avait l'habitude de voir. sourire sur les lèvres, regard rêveur, dans le fond même s'il savait pas grande chose c'est ce qu'il voulait. ouais le blondinet il en avait envie de ce voyage, de l'aventure et de quitter la routine ennuyeuse. papa sera sans doute pas d'accord, mais depuis quand il le fils l'écoute ? « ça a l'air cool ici, enfin je crois. » (@Marek Taha) tentative gênante d'engager la conversation, phrase bateau et tellement ennuyante. mais il l'avait dit, alors il attendait une réponse, tentant de capter l'attention, un regard, un sourire. histoire de pas se sentir trop seul, trop inconnu dans ces gens dont il ne connaissait rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 23:11

Aujourd'hui serait peut-être le commencement de sa nouvelle vie. C'était ce qu'il s'était répété plus d'une vingtaine de fois depuis qu'il s'était levé, aux aurores. Bien trop tôt pour lui, ce grand gaillard qui avait toujours besoin de neuf heures de sommeil pour être en forme. Mais il ne tenait déjà plus en place, Andrea. Depuis qu'il avait lu la petite annonce dans le journal, son envie d'aventure pouvait se concrétiser. Et forcément, cela l'enthousiasmait. Beaucoup plus que ces  murs qu'il colorait chaque jour pour gagner sa vie. Beaucoup plus que ce taudis qu'il louait avec un pote. Et probablement beaucoup plus que sa famille qui se mêlait toujours de tout. Un road trip, il en avait toujours rêvé. Tout plaquer et partir un sac sur le dos. Ce rêve, il le touchait à présent du bout des doigts. Pas question d'être en retard, non. Il était même arrivé quelques minutes plus tôt. Et s'était retrouvé à attendre bêtement devant la porte que quelqu'un vienne ouvrir. Une première.

« B-bonjour et bienvenue à tous ! Vous pouvez entrer, allez-y. » L'homme qui venait de prendre la parole semblait stressé. Pas Andrea. Il lui en aurait fallu plus pour l'être. Andrea adressa un sourire à l'inconnu avant d'entrer. Observateur, le jeune homme fit le tour de la pièce du regard et remarqua les trois organisateurs. Mais surtout, le buffet. C'était important dans ce genre de réunion d'avoir de quoi grignoter. Pour lui, certainement plus encore que pour d'autres. Andrea attrapa donc une assiette et se servit directement. Assiette à la main, il observa ensuite silencieusement le monde qui arrivait. L'observation. La phase 1. Avant d'aller enfin à la rencontre des autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 23:21

Pardon ? Un sourire se dessine sur les lèvres de la brune face à la réaction de l'homme face à elle. Elle ne se moque pas, mais elle est heureuse de voir qu'elle n'est pas la seule à être décontenancée face à l'aventure qui les attend. C'est si voyant que ça ? Elle secoue la tête, légèrement, forçant un peu son sourire pour éviter de rire. « Je dirais plutôt qu'entre anxieux, on se reconnaît.. » Elle détourne le regard, un instant, pour le laisser vaguer à travers la salle, de visage en visage. Comme pour essayer de se faire une idée des personnes qui vont l'entourer, lors de ce voyage extraordinaire. Alors, prête pour le grand saut ? Elle repose son attention sur l'homme à ses côtés, et inspire profondément, pour se calmer légèrement. « Oui.. Non.. Pas vraiment. Mais c'est pas le moment de faire machine arrière je suppose, » qu'elle laisse échapper, se rendant compte que ce qu'elle dit n'a aucun sens. « Et toi? » Qu'elle laisse échapper, le questionnant à son tour. Ne s'encombrant pas de politesse inutile et prenant sur elle de le tutoyer immédiatement. Ils ne tardent pas à être rejoint par une tierce personne, qui semble aussi perdue qu'eux. Comme elle disait, les anxieux doivent avoir une aura particulière et s'attirer mutuellement. Il s'approche, flyer à la main pour être sûr d'être au bon endroit. Ouais, c'est ici (..) Et bein, t'es paré à partir. Que dit le brun, en regardant les bagages du nouvel arrivant. Il est vrai qu'il est visiblement l'un des seuls à avoir amené avec lui son paquetage. - ah ça ? je viens tout juste d'atterrir de Toronto, tu ne reconnais pas mon bel accent ? Son rire se joint à celui de Felix, dont les dernières paroles ont été prononcé avec un fort accent. Beaucoup plus prononcé que précédemment. - Felix, enchanté de vous rencontrer. Vous êtes venus tous les deux ? Elle lance un regard à Rhys, avant de le reposer sur Felix. « Non, pas du tout.. On vient de se rencontrer. Je suis Cadi, enchanté également,» qu'elle se contente de répondre, sobrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 23:30

cosmo il regarde. il a jamais fait grand chose d'autre. les mecs de maman lui reprochent souvent. cosmo trop lent, cosmo trop con il paraît. maman, elle dit particulier. cosmo il comprend pas les chiffres, c'est comme une langue étrangère. mais cosmo, il joue avec les mots. paraît qui en fait ce qu'il veut, qu'il peut les faire danser sous les yeux. y'a une voix qui le sort de ses pensées. elle se détache du brouhaha harmonieux parce qu'elle est plus grave, plus forte. il regarde autour de lui et voit un homme s'approcher. il sent un mélange de rouille, de doute et de vieux cuir et ça fait sourire cosmo. il sent aussi l'espoir et cosmo il s'dit que ça fait un beau mélange. sa voix raisonne encore. mais d'ici elle sonne différemment. comme un chuchotement qui vient se loger entre les homoplates du gamin. il a la voix forte, le ton doux. cosmo sourit encore. gamin perché rencontre ours lunaire. je crois que tu n'as pas loupé grand chose. il pose son regard sur l'homme. qu'est-ce que tu cherches à fuir, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Dim 16 Avr 2017 - 23:53

Phil marche d'un pas pressé, frottant la semelle de ses doc marteens usées sur le sol en poussant la porte devant lui. Son t-shirt lui colle à la peau dans le dos, là ou la sueur s'est installé pendant la course qui l'a amené jusque sur le rooftop avec un peu de retard. Son sac à dos pèse sur ses épaules et c'est avec un gémissement de bonheur qu'il le dépose dans un mouvement sec sur le sol, à côté d'un étuis à guitare qui a connu de meilleurs jours. Il sourit en caressant l'instrument comme ou rassurerait une femme puis relève son visage vers la foule, il écarte d'une main assurée les mèches blondes qui collent à son front puis sourit, de ce genre de sourire que seuls les enfants et les rêveurs savent offrir, un sourire sincère quoique vaguement enbrumé. Il renifle un peu, tousse un coup es sourit à nouveau comme un idiot, les gouttes de sueur aux odeurs musqués soulignées par celle, plus reconnaissable du cananbis se mêlent à l'essence de patchouli qui parfume le col de la chemise de flanelle qui lui pend piteusement sur les épaules. Phil a plus l'allure d'un routard éreinté que d'un new-yorkais en goguette, elle rappelle le manque d'élégance flagrant de son pays-continent. C'est comme si les pores de sa peau essayaient d'évacuer les années de fumée toxique inhalée avec bonheur.
Il serre fermement la lettre de Michelle dans sa poche, quelques mots griffonnés au stylo mauve sur une feuille de papier autrefois parfumée. Aujourd'hui elle sent plus le vieux mégot que la rose, mais elle garde ses jolies lettres fines et longues, élégamment tracées. "suis tes rêves, embrasses les étoiles, aime, joue, chante, pleure. Vie. Est puissent nos chemins se retrouver un jour". Il pourrait presque entendre la voix de la jeune femme murmurer les mots dans le creux de son oreille. Vivre, sur la route là où plus rien ni personne ne saurait le retenir. Aimer et haïr, courir sur le sable et se rouler dans la boue. Sans elle. Loin d'elle. L'absence pèse sur sa poitrine et dans sa gorge, mais il est ici, il y est arrivé, alors pourquoi hésiter ? Pourquoi reculer maintenant après tout ? Il n'y a rien pour lui ici, à part une chambre de motel qui sent le moisi et des rues remplies de gens pressés qui ne consacrent ni une minute, ni une pièce de monnaie à sa musique. Autant y aller, après tout, la route, c'est le meilleur moyen d'oublier une fille non ? Aussi douce soit-elle.
Il tapote doucement l'épaule de la première personne qui entre dans son champ de vision "Haye mate, j'ai tout loupé je crois, il s'est dit beaucoup de choses ? Je viens juste d'arriver." Lance alors le grand blond d'un accent tellement australien qu'il en devient presque comique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
rooster


Tes messages : 205
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : amelia zadro
Crédits © : chadounet

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 236,74 $ et une cb.
Dans ton sac : l'essentiel bien compartimenté, un carnet de voyage en cuir, un stylo plume et des crayons colorés, un iPod rangé par playlist, de la crème pour les mains à l'odeur sucrée, un rouge à lèvres nude, Lolita son livre favori, des capotes, des chewing-gum, des bonbons acidulés, un lomo'instant, son parfum, des lunettes de soleil, un élastique, les cendres de papa, les derniers mots de maman, le superflu en bordel.
Relations : ♔ ryder, tobs.


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 0:11

Toby fulmine, Ryder observe et Dee s'extasie, rien de nouveau sous le soleil, ils sont aussi différents mais complémentaires que les doigts de la main. Le feu, la terre, l'eau, la catastrophe magnifique originelle qui a rassemblé dans ses grands plans mystiques les gosses qui n'avaient rien à faire ensemble. Et maintenant ... ils sont ses poumons, ses meilleurs amis, littéralement, ceux qui l'ont empêchée d'étouffer et de faner à Hoxie, cette ville trop petite pour ses rêves de gamine, pour son histoire cabossée et sa soif d'évasion. Daisy, elle ne pourrait pas faire ça sans eux, le grand saut vers l'inconnu et le vent dans les cheveux. Il y a du monde ici, ça grouille d'inconnus aussi survoltés qu'eux et si elle n'a jamais été timide, la môme, tout est différent ici. Là-bas, chez les oubliés du système et de la course folle du monde, elle connaît tout le monde. C'est facile, quand on sert des bières médiocres derrière un comptoir le soir et puis des pancakes trop gras le reste du temps, de converser avec une faune locale déjà plus ou moins acquise. Être solaire, c'est un job à temps plein plutôt naturel en terrain connu mais là... Daisy se sent minuscule, elle pourtant si sociable. Elle serre fort la main de Ryder entre ses doigts jusqu'à la broyer, tant par appréhension qu'excitation. Y a du monde. Beaucoup de monde, et il est hors de question que le voyage leur échappe. Ils ont tout abandonné, leur appart au-dessus du diner, leurs jobs, absolument tout pour se louer une chambre décrépie dans un quartier excentré en attendant le grand départ. Alors Daisy, toujours borderline, elle passe d'une émotion à l'autre, le coeur alerte et ses opales félines glissant furtivement sur les silhouettes amassées à l'intérieur. Toby parle alcool et elle se marre dans un éclat éraillé, haussant un sourcil de connivence dans sa direction. « Elle sera clairement moins généreuse que moi, t'emballes pas. » Daisy, elle faisait une barmaid déplorable, toujours à se la jouer psychologue de comptoir avec les clients, à les écouter, les laisser la draguer gentiment et puis ... à payer ses tournées, à glisser des verres accompagnés d'un clin d'oeil tout sauf discret en pensant que le proprio ne la grillerait pas. Il la grillait, toujours, mais n'amputait jamais sa paye : mieux valait une serveuse pas farouche et un peu trop généreuse qu'un cerbère faisant raquer. Son sourire s'élargit, fendant ses traits de poupée dans une moue mutine et Daisy détache ses prunelles des iris sombres de Toby pour papillonner en direction des organisateurs. Ils sont trois, comme eux, et avec un peu de chance la liste de leurs points communs ne s'arrête pas là. Rarement à court d'idées (nulles) à ne jamais concrétiser, Dee dessert ses doigts-serres de ses amis et s'enlise déjà dans un scénario tragi-comique qui irait bien mieux à sa troupe de comédiens du pauvre plutôt qu'à la réalité. C'est le problème qu'elle lui trouve, à la vraie vie : elle manque douloureusement de saveur. « Vous pensez qu'ils pourraient éventuellement se montrer corruptibles ? Faut qu'on s'assure une place, on peut pas rentrer, ils seraient tellement contents qu'on se soit plantés. » Daisy, elle parie sur @Craig, à qui elle adresse un franc sourire de l'autre côté de la salle. Parce qu'Ils, c'est la masse anonyme, les vieux qui n'ont jamais essayé de s'élever, les racistes, les anti-jeunes, les anti-tout, les trois quarts de cette population morne et grise qui n'aime rien de mieux que l'échec d'autrui, pour éviter de se confronter à tout ce qui, chez eux, rouille et corrode. « Et puis on nous a vendu un road-trip, ce serait cruel de nous l'arracher. » réclame-t-elle de sa petite voix plaintive, exagérée, de gosse qui n'a jamais rien eu dans sa vie. Jamais de grande victoire, de petits coups de chance, juste une maman qui se carapate trop vite et un papa écorché par la vie qui aurait préféré mourir que de rester. Alors Daisy, maintenant qu'elle est libre, elle pense mériter ça, le cadeau du destin, les six mois de bonheur brut entourée des siens. Elle se décroche enfin de ses amis pour poursuivre ses errances mentales, scanne les visages, offre des sourires désinvoltes comme autant de mots doux et finit par stopper sur un visage qui l'observe à la dérobée (@Atticus Kerouac). Elle esquisse un audacieux signe de la main dans sa direction, aérienne, et sourit sans s'ôter de la tête un sentiment familier. Pourtant, en-dehors d'Hoxie ... Daisy est loin d'avoir vu du pays. Alors elle s'en souviendrait, d'une silhouette autre que celle de sa routine quotidienne. Il suffit de trente secondes d'inattention pour que Tobs se fasse une amie, ou plutôt que sa mauvaise humeur agisse comme un charme sur la jolie rouquine. Dee roule des billes dans le dos de son meilleur ami, en direction de Ryder, avant de souffler du bout de ses pulpeuses, à sa seule attention, brisant la maigre distance qui les séparait jusqu'alors. « Mais comment il fait ?? » qu'elle chuchote, entre admiration et envie parce que Tobs, il attire toujours à lui. Normalement, c'est son rôle, d'être la première à briser la glace, d'engager les conversations ou de suivre des inconnus, peu importe la destination. Mais là, l'anxiété de ne pas en être tempère sa joie de vivre communicative, légèrement assombrie : Daisy, aujourd'hui, elle essaye trop fort.

_________________

light of my fire, fire of my loins.




Dernière édition par Daisy Donovan le Lun 17 Avr 2017 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
rooster


Tes messages : 53
Inscription : 17/04/2017
Ta célébrité : josephine frida petterson
Crédits © : merenwen

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 2000$
Relations : s-o-l-o


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 1:09

et voilà que tout se concrétise,
c'est comme si tu voyais le projet prendre vie.
les gens posent des questions sur tout et n'importe quoi,
et toi,
ça te fait rire.
t'as ton petit carnet,
celui que tu ne lâches jamais,
et tu gribouilles quelques mots,
ici et là.
t'observes les gens,
autour de toi,
et ça te fait sourire.
dans quelques jours,
quelques semaines,
quelques mois,
tu passeras des moments fous
avec certains d'entre eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 1:18

« C'est bien ici ! Et je suis Lloyd, l'un des trois organisateurs. Tu peux me tutoyer d'ailleurs tu sais. Comment tu t'appelles ? » Madison respira enfin un grand coup, comme si le simple fait d'adresser la parole à un inconnu était un exploit en soit. Après tout n'était-ce pas elle qui stressait à la simple idée de prendre un rendez-vous chez le médecin ou même devoir se rendre au secrétariat de l'université? Quoique, elle n'était plus prête d'y remettre les pieds là-bas. Cette aventure serait sûrement sa dernière - ayant voulu laisser sa chance à Gabriel mais manquant malgré tout profondément de conviction. Un road-trip ça fait rêver mais comment un tel voyage réussirait à la sauver? « Lloyd, okay. — répéta-t'elle plus pour elle-même qu'autre chose. N'étant pas du genre physionomiste elle préférait entamer cette réunion du bon pied — Madison Howa- — elle se retint, jugeant sa réponse trop carrée  — Mais on m'appelle Maddie. » (@Lloyd) Elle réfléchissait trop, passait son temps à se demander ce que les autres pourraient bien penser d'elle et ça la rendait bien trop peu sûre de ses faits et gestes. Ne voulant déranger plus longtemps Lloyd - comme si engager la conversation n'était pas légitime en cet instant précis - elle s'empressa d'ajouter, « Je te laisse accueillir les autres. En espérant te recroiser un de ces quatre. » Et Madison s'éloigna discrètement pour se caler non loin du buffet. Le lieu de la réunion se remplissait à une de ces vitesses que la jeune femme commença de nouveau à douter de sa présence en ces lieux. Que foutait-elle ici, seule, si différente de toutes les personnes l'entourant ? Elle ne trouverait jamais le courage d'engager la conversation - pour dire quoi ? Parler du temps ? D'un enthousiasme qu'elle n'avait pas encore ? Et finalement ce ne fut pas à elle de faire le premier pas. Un jeune homme venait d'arriver à ses côtés. « Hey, bonjour, désolé de vous interrompre, je suis Minjae. Je suppose que vous êtes là pour le road trip vous aussi ? » Elle ne put se retenir de lui adresser un sourire - trop polie la gamine - le détailla très rapidement du regard et lui répondit, « Salut! Ma- Maddie — décidément elle avait du mal avec les présentations — Oui c'est ça. » Comme si elle pouvait pas être plus amicale. Elle fit donc tourner ses méninges à toute vitesse avant d'embrayer. « Par contre le vous est violent. J'ai pas encore vingt ans. » (@Minjae Seo) Tenta-t'elle comme si elle pouvait détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 146
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : BURBIGO
Crédits © : CHAMPAGNE MAMI

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 450 $
Dans ton sac : DE LA THUNE, UN TAPIS DE PRIÈRE, DES PANSEMENTS, SES LUNETTES DE SOLEIL, POÈMES SATURNIENS DE VERLAINE, LE SOUTIEN-GORGE DÉROBÉ, SON DEATH NOTE & UN STYLO, UN COUTEAU SUISSE

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 1:20

t'hausses les sourcils, te retournant vers le gars. (@cole struford) il t'a adressé la parole, tu crois. il te faut une demi-seconde pour t'en rendre compte. tu plisses un peu les yeux. il est sorti de nulle part, il t'aurait presque fait sursauter. en vitesse, tu le sondes, passe au crible sa coupe de cheveux, ses vêtements, ses chaussures. il pue l'argent, tu le ranges aussitôt dans la case des fils à papa en quête de reconnaissance. puis tu reviens sur ce qu'il t'a dit. « ça a l'air cool ici, enfin je crois. » t'as entendu. tu comprends pas trop. t'ouvres une première fois la bouche, puis la refermes. y a moment de flottement. alors silencieusement, tu souris. un peu trop. t'as légèrement envie de rire. t'as l'impression d'être dans un téléfilm. il a pas l'air très à l'aise ce qui produit tout l'effet inverse chez toi. il te regarde, ce qui te laisse deviner qu'il attend une réponse.  « j'espère que t'essaies pas de me draguer avec ça, hein. parce que c'était mauvais. » t'as un sourire narquois qui déforme ta bouche et tu scrutes sa réaction.  


Dernière édition par Marek Taha le Lun 17 Avr 2017 - 12:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 1:32


Lentement son crayon redessine les lignes de sa main. "La spiritualité, ça a plutôt l'air d'être ton truc que le mien, Gingersnaps." Mony esquisse un sourire, littéralement soufflée par son aplomb. Il faut dire qu'elle non plus n'y est pas allé de main morte ; elle aurait tout aussi bien pu fermer sa gueule et changer de place, mais non, il a fallu qu'elle la ramène ... C'est dingue, mais elle a beau côtoyer ce type seulement depuis cinq minutes, il lui inspire déjà toute sorte de sentiments négatifs (@Toby Blackheart). La jeune femme passe une main dans ses cheveux ; mimique instinctive censée dissimuler son trouble au parasite notoire qui la mitraille du regard. Sa peau diaphane contraste avec le noir cobalt des tatouages qui ornent chacun de ses poignets. Ca fait tellement longtemps qu'elle n'a pas ressenti ce bouillonnement intérieur qui lui embrase les sens, elle qui d'ordinaire fait toujours preuve d'un calme olympien en toutes circonstances. Elle ravale la réplique sarcastique qui lui brûle les lèvres et se concentre obstinément sur les tracés cabalistiques qui serpentent le long de son avant bras. En vain. Avec son arrogance placide, son flegme palpable et sa mauvaise humeur chronique, Il empiète sur la quasi totalité de son espace vital. La jeune femme se mord douloureusement les lèvres. Elle sent que quelque chose de l'ordre de l'instinct lui comprime insidieusement la poitrine ; de la colère peut être, ou une pointe d'excitation. Déjà son regard d'absinthe remonte vers cette mâchoire carrée, ces cheveux en bataille, cette lueur insolente qui exulte au fond de ses yeux sombres. C'est absurde, viscéral, primitif, mais le désamour est total et sans équivoque ; presque sensuel. Elle le déteste de toutes les fibres de son corps. "Perspicace avec ça, je suis définitivement sous le charme." Un sourire ironique passe furtivement sur son visage glacial, contraste saisissant avec le feu de sa crinière, tandis qu'elle se lève (un peu trop vite) et fait claquer ses talons en direction du buffet. Elle est aussitôt attirée comme un aimant par l'énergie incroyable que dégage une jolie brunette stationnée près de la cuve à sangria. (@Daisy Donovan) D'ailleurs elle n'est pas la seule à ressentir cette force d'attraction exponentielle car la plupart des regards convergent déjà vers elle, comme hypnotisés par la bonne humeur contagieuse qui transpire par toutes les pores de sa peau. Mony ne peut s'empêcher de remarquer qu'elle est plutôt bien foutue. Un sourire lumineux traverse son visage clairsemé de taches de rousseur tandis qu'elle s'arrête à sa hauteur et la gratifie d'un regard amical. "Salut, moi c'est Harmony Reeves. Puisqu'on doit se supporter pendant les six prochains mois, je peux peut être t'offrir un verre, non ?" Dr House et son cynisme grinçant peuvent toujours aller se faire foutre, elle a besoin d'une bonne dose de positivisme, et peut être aussi d'un shot de tequila pour faire bonne mesure. Autour d'elle les gens commencent à converger vers l'estrade et les tables du buffet. Elle les jauge d'un regard scrutateur, tentant secrètement de deviner leurs signes astrologiques. C'est son petit jeu rien qu'à elle. Son péché mignon.


Dernière édition par Harmony Reeves le Lun 17 Avr 2017 - 12:39, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
rang par défaut


Tes messages : 763
Inscription : 17/05/2016
Crédits © : Alaska


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 3:06

Poppy, elle avait eu envie de prendre l'air.
Elle était juste sorti fumer une clope
pendant que son putain de père gueulait sur sa mère.
Et elle avait vu le papier sous son pied.
"rendez-vous avec la vie", voilà ce qu'elle y lisait.
Elle était pas de New York, mais après avoir fait 2 jours de stop,
elle était enfin là, son gros sac sur ses menues épaules.

Y avait pleins de gens. Des regards de biches devant des phares,
mais aussi des constellations entières dans des pupilles.
Elle souriait pas beaucoup de la bouche Poppy, mais elle souriait avec le coeur.
Elle traversa la foule sans que personne ne la voit. Elle était ptite Poppy.
Puis sans crier gare ...
"Haye mate, j'ai tout loupé je crois, il s'est dit beaucoup de choses ?
Je viens juste d'arriver."
(@Philip Richards)
Poppy se retourne vivement.
un garçon, aux cheveux longs, elle trouve ça chouette.
Et puis maintenant elle est plus toute seule.
"je viens d'arriver aussi... tu veux rester avec moi?"
Poppy elle semble toujours un peu bizarre quand elle parle.
Sa voix est nébuleuse et mélancolique.
Sans compter qu'elle a 17 ans, et qu'elle sait très bien qu'elle va
devoir mentir sur son âge.

Elle tend sa petite main en souriant de ses yeux fatigués.
"Je suis Poppy, et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auxquatrevents.forumactif.com
avatar
rooster


Tes messages : 209
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
Crédits © : gasoline

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 500$ et cb
Dans ton sac : son téléphone portable, son chargeur, son agenda, des écouteurs, des mouchoirs, le flyers du road trip, un boitier de lunettes de soleil, une petite trousse avec un paquet de clopes et un briquet, un livre de poche, son porte feuille avec tous ses papiers, un vieux walkman avec des cassettes.

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 8:09

    De nouveaux arrivants. Un ras de marré de personne s’installe à droite et gauche, beaucoup auprès du buffet. Cela fait sourire la Brune. Elle regarde chaque arrivant qui lui est possible de voir, cherche à savoir si elle connaît quelqu’un. Soulagé t’apercevoir que des inconnus. C’est une nouvelle vie qu’elle espère avec de nouvelles rencontres. Amitié. Belle ou mauvaise histoire. Puis elle espère que personne ne connaisse l’influence de son nom. Son portable vibre. Elle le cherche dans son sac. Un message de son père qui lui propose que son chauffeur privé vienne la chercher. Mauvaise idée. Elle décline l’offre, explique qu’elle prendra un taxi comme pour l’aller. Fille à papa, elle souhaite s’envoler de ses propres ailes. Cracher cette cuillère en or avec laquelle elle est née. Petite bourgeoise de France veut partir sur les routes en sac à dos. Portable rangé, coup d’œil par dessus son épaule, pincement de lèvres. Quand est-ce que la réunion commence ? Attendaient-ils encore beaucoup de monde ? Trois bus au départ avait-il été écrit sur le flyer. Cela lui semblait peu et en même temps suffisant. Le temps de faire la connaissance de chacun peut lui prendre plusieurs semaines, surtout si elle ne commence pas maintenant. Elle n’ose s’adresser à personne, campé sur ta chaise. L’impression qu’il est écrit en gros « bourgeoise » sur son front. Alors qu’elle est loin de son monde de riche. L’enfant voulant la vie normale. Le basic. Le simple. C’est certain que ce road trip le lui promet. Son sac est prêt depuis un moment, rangeant le strict minimum de ce qu’une personne a besoin. Il lui hâte de l’installer dans un des bus. Cela signifierait le départ, le vrai. De nouveau elle s’impatiente et se retourne vers les trois organisateurs. A quand un début d’explication ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
rooster


Tes messages : 27
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : VALTER
Crédits © : KAWAIINEKOJ

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : DES CLOPINETTES EN ECU, DES SESTERCES MALADROITES (SOIT PAS GRAND CHOSE)
Dans ton sac : LE SAXOPHONE, LE CARNET DE VOYAGE, CE QUI EST DEMANDE PAR L'ORGANISATION, LE RIRE, L'ORGASME DE LA JOIE, LA JOUISSANCE DE VIVRE, LES CHAUSSURES, LES FLEURS RAMASSEES SUR LE BORD DE LA ROUTE, PASTELS SECS, PINCEAUX DE BRUME, LA FIERTE, LA MERVEILLE, LE SOURIRE, ET L'ALTRUISME.
Relations : (UN PEU DE LOIN) BOO


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 10:28

et puis maintenant il a peur, y a la marée humaine qui submerge, les gens qui rient et qui se posent des questions. noé se lève, il se sent pas à l'aise, il se dirige vers une table, avec les flyers, y a quelqu'un qui regarde (@leonor williams), et qui semble absorbé, alors il se dit qu'il pourrait lui demander si il ne s'est pas trompé, ou autre chose, un truc pour se sentir moins seul. excusez-moi, heu... quand elle se retourne, il sait pas pourquoi il est allé vers elle, parce qu'en fait, elle a l'air pareil que lui. je ne sais pas trop ce qu'il faut faire... il est poussé par un bonhomme qui n'est pas très content, et tout de suite après, il percute une demoiselle (@boo hansen). pardon, excusez moi... maintenant, il sait plus quoi faire, il est désemparé, et un clic clac retentit au bas de ses jambes, et il panique, parce que si on découvre qu'il a une prothèse, il est mal barré. il sourit aux deux jeunes filles, et se rend compte qu'il est un peu ridicule, planté là.

_________________
il a vu le soleil,
se coucher sur la dune,
les méandres du sable,
qui caressaient sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT 0. REUNION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la belle colère :: les escales - zone rp :: NORTHEAST :: NEW YORK :: NEW YORK CITY-
Sauter vers: