Partagez | 
 

 EVENT 0. REUNION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar
rooster


Tes messages : 53
Inscription : 17/04/2017
Ta célébrité : josephine frida petterson
Crédits © : merenwen

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 2000$
Relations : s-o-l-o


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 16:00

tu te relèves doucement,
et tu lui souris (@noé reinhardt)
(il est mignon)
et puis quelqu'un vient s'asseoir (@yago brown),
près de vous.
et puis tu lèves les yeux,
phrase plus cliché tu meurs.
et tu murmures
- vad flörtig (ce lover)
tu refermes ton carnet.
- hmmm, merci mais ça ira. je n'en aurais pas besoin.
et puis une fille arrive (@hadley matthews)
tout mignonne,
toute belle.
- moi c'est boo !!
et puis voilà l'autre qu'est reparti.
alors t'éclates de rire.
- non mais mec, t'es sérieux là ??


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 288
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Odeya Rush
Crédits © : killer from a gang (avatar) - Beerus (signature)

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 100$ et une cb
Dans ton sac : Je t'ai demandé de regarder ?
Relations : fiche - carnet de route

Boo
Nae
& ...


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 16:22

Levie elle observe et elle juge, elle note et elle retient. Lui vaut mieux pas que je l'approche. Elle elle a l'air plutôt sympa avec sa drôle de tête. Lui il ferait mieux d'arrêter de fumer. Et puis elle hésite, elle se demande ce qu'elle fait la entourer de gens si différents d'elle. Elle a peur.
NE PANIQUE PAS - hurle sa conscience.
GARDE TON CALME - la réprimande-t-elle.
RESPIRE - lui demande-t-elle
.
C'est ce qu'elle fait. Elle suit toujours son subconscient, c'est un fait.
Levanah elle entend un bruit, difficilement discernable au début puis de plus en plus fort. Une mélodie rythmée style hippie. Intriguée elle retourne sa chaise avant de changer de position. Un jeune homme, certainement canadien au regard aussi sombre que ses cheveux, un joint coincé entre les lèvres et une guitare entre ses mains d'anges. (@Dan) Le profil typique du gars cool. Chanceux va. Lev elle n'en a pas vraiment envie mais elle décide de faire le premier pas, elle attendait mais personne n'est venu. Comme dirait mama ils doivent être intimidés par elle ; elle ne comprend toujours pas pourquoi d'ailleurs.
Elle remet une mèche de cheveux derrière son oreille et commence à chantonner d'une voix hésitante. Elle ne connaît pas vraiment les paroles mais elle les a déjà entendues lors d'une soirée d'été avec les amis de sa sœur. Elle ose un petit sourire au bonhomme puis ce stop net quand un autre bonhomme s'approche d'eux. (@Abe Monjo) Chanter devant une personne oui, deux non. Oups.


Dernière édition par Levanah Shprinzel le Lun 17 Avr 2017 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 16:31

Philip regarde la jeune fille disparaître dans la foule, étonné. ”ben alors...j’ai dit une connerie ?!” lance-t-il à la silhouette qu’il ne distingue déjà plus au milieu des autres avant de se retourner vers l’homme à côté de lui en lui adressant un sourire contrit. (@atticus kerouac) “Philip. Désolée mate, je crois que j’ai fait fuir la première jolie fille à oser sortir sa cancéreuse avec nous.
Il tend une main amicale vers le brun en souriant franchement, parce qu’au fond il sait bien, Philip, que c’est ce sourire qui lui attirera les sympathies. Sauf peut-être celle de … comment elle s’appelle déjà ? Polly ? Sûrement. De toute façon ça n’a jamais été son fort, les prénoms. C’était le rôle de Michelle, ça. Comme à peu près toutes les choses pratiques. Michelle.
Philip déglutis comme pour ravaler la vague d’amertume qui lui monte à la gorge, et pour se donner une contenance il tire une énorme bouffée sur sa cigarette, qu’il envoie ensuite voler jusqu’aux nuages. La bouffée, pas la cigarette.
L’australien repose un regard un peu moins assuré sur le monde qui l'entoure. “Tu penses que c’est une bonne idée ?” Question idiote. Bien sûre qu’il penses que c’est une bonne idée, qu’est ce qu’il foutrait là sinon ? Mais Philip a besoin d’être rassuré, car sous son sourir avenant et sa face assuré, il est complètement perdue. Perdu sans Michelle, comme une moule sans son rocher.
C’est à ce moment-là que les accords d’une chanson qu’il connaît bien se frayent un chemin dans la foule jusque dans ses oreilles. Bill Withers. le jeune homme sourit jusqu’aux nuages en attrapant sa propre guitare puis se met en quête de la source musicale.
La musique, c’est sa thérapie à lui. Son moyen d’expression, son nirvana.
Enfin il l’aperçoit, il y a déjà un peu de monde mais Philip se frayent un chemin pour s'asseoir à côté du dreadeux (@dan), et sans un mot, il sort Birdylief de son étuis.


Dernière édition par Philip Richards le Lun 17 Avr 2017 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 16:41

Le monde commençait sérieusement à arriver. Beaucoup trop de monde pour Andrea. A vue d'oeil, tous ne rentreraient pas dans les trois bus. Certains ne partiraient peut-être pas. Mais cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Après tout, Andrea ne les connaissait pas. Alors, il continuait de les observer en mangeant. Jusqu'à ce qu'il termine son assiette. Un des organisateurs dont il ne connaissait pas le nom s'était mis à jouer de la guitare. La réunion n'était peut-être pas prête de débuter. Et attendre, comme ça, sans rien faire, ça ennuyait vraiment le jeune homme. Fumer une clope. Pas qu'il soit un fumeur compulsif. Non, il n'avait pas l'argent pour se payer trois paquets de cigarettes la journée. Mais une après chaque repas, c'était un peu comme un rituel. Andrea avisa la terrasse, se faufila entre quelques groupes déjà formés afin de l'atteindre. Il sortit alors sa cigarette et l'alluma avant d'apercevoir une jeune femme non loin de lui. ( @poppy osborne ) 'Toi aussi, tout ce monde t'oppresse?' Voix douce, sourire aux lèvres. Première phrase qu'il accordait à quelqu'un ici. Non, décidément, au milieu de tous ces inconnus, Andrea ne nageait pas comme un poisson dans l'eau. Il tira sur sa clope, les yeux fixés sur la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 17:47

atom, il a juste l’impression d’avoir cligné des yeux deux secondes, et le monde qu’a changé, le monde qui s’est agglutiné. y’a pleins de têtes qu’il connaît pas (forcément, il connaît personne) et il se sent un peu oppressé. il soupire, se donne du courage, s’passe une main dans ses cheveux pleins de gels. (eh merde, il a dû tout niquer avec son geste, ça doit ressembler à un gâteau qui est retombé.) il regarde le gamin, reporte son attention sur sa face brune. qu'est-ce que tu cherches à fuir, toi ? il le dévisage sans trop pouvoir s’en empêcher. (il est indiscret ou bien ?) « ta mère. » il lâche en souriant, et puis son sourire il se désagrège pour devenir un rire franc. il met une légère tape dans l’dos du black et il lui tend la main. « j’suis désolé, c’est sorti tout seul. j’voulais pas. j’m’appelle atom. » il lui adresse un coup d’œil en affichant une mine désolée. c’est vrai, il a pas réfléchi… c’est ce que maman lui reprochait souvent. tourner sa langue sept fois dans sa bouche… ou cette fois seulement. atom, il préfère tourner sa langue dans la bouche de quelqu’un d’autre. quelqu’un d’autre qui ressemble à une fille. « à quoi ça sert de fuir d’façon, les problèmes me filent l’arrière-train. » il rit encore. atom, il se prend jamais la tête : la vie le fait pour lui. il préfère garder le sourire, jouer aux cons… parce que d’façon, il l’est, con. « tu fuis quelque chose toi ? » il demande, et là il s’dit que ce serait franchement hilarant si le p’tit mec lui répondait la même chose. il s'amuse, l'grand con, parce que la vie faut en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
rooster


Tes messages : 205
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : amelia zadro
Crédits © : chadounet

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 236,74 $ et une cb.
Dans ton sac : l'essentiel bien compartimenté, un carnet de voyage en cuir, un stylo plume et des crayons colorés, un iPod rangé par playlist, de la crème pour les mains à l'odeur sucrée, un rouge à lèvres nude, Lolita son livre favori, des capotes, des chewing-gum, des bonbons acidulés, un lomo'instant, son parfum, des lunettes de soleil, un élastique, les cendres de papa, les derniers mots de maman, le superflu en bordel.
Relations : ♔ ryder, tobs.


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 17:50

Daisy ne connaît pas ou peu l'appréhension. Elle, c'est une étoile filante qui suit ses impulsions, traverse la vie telle une comète et qui parfois se fait météorite, avec les dommages collatéraux qui l'accompagnent. Mais elle ne fait jamais exprès, Dee. Elle pense aux autres pourtant, elle se plie en quatre, en douze, en cent s'il le faut mais elle ne les comprend pas, elle n'en saisit pas leur essence et souvent, elle merde en beauté et finit par blesser ceux qu'elle aime le plus. Et pourtant, aujourd'hui elle sent l'angoisse grignoter son ventre et limer les barreaux qui calfeutrent ses insécurités galopantes. Parce qu'elle le sent, Dee, elle le sait, ils sont à un tournant. Le premier jour du reste de leur vie, et elle ne veut pas le rater. Elle en serait capable, la môme. Elle sait se montrer tendre, elle est affectueuse mais il y a toujours ce moment d'inattention, imprévisible et indésirable susceptible de tout gâcher. Alors se mettre les organisateurs dans la poche, ça lui semble une idée brillante à Daisy. Elle sait faire, généralement, ronronner contre les jambes comme un chaton en manque d'affection. Mais aucun de ses amis ne semble prendre ses réflexions nébuleuses au sérieux et son plan à peine élaboré tombe déjà à l'eau car pour ça, comme pour le reste, sa doctrine reste la même : ensemble, c'est tout. Enfin, ensemble à moitié car Toby à l'humeur enchanteresse a déjà causé des ravages et il leur tourne le dos, occupé avec sa jolie rouquine, tandis que Ryder et elle demeurent groupés. Normalement, Dee pousserait son ami à s'éloigner, à sociabiliser comme une mère louve mordant les flancs de sa progéniture pour les sauver. A la place, elle reste près de lui, un sourire en coin de petite maligne flottant sur ses lèvres à mesure que l'excitation prend à nouveau le pas sur ses angoisses. Elle. en. sera. C'est une promesse d'elle à elle-même. Elle ne met pas moins de deux minutes à s'offusquer gentiment de l'abandon en règle de Tobs, parce que Dee, l'oiseau liberté, celle qui te balance constamment qu'elle ne t'appartient pas si tu tentes de l'encager, elle a tellement peur de l'abandon que ça en devient ridicule. C'est pas sa faute, ce sont ses parents moisis qui lui ont filé des névroses aux allures de croque-mitaine mais c'est Toby, qui de tous lui fiche le plus la trouille. Une peur bleue. Parfois, il lui donne l'impression de s'éloigner, de chercher à s'isoler pour les maintenir à distance, hors de sa bulle. Il revient toujours, comme un élastique qui en claquant marque les chairs mais un jour, Daisy craint qu'il ne rompe au lieu de venir mordre sa peau en reprenant sa position initiale. Une ombre fugace s'installe sur le visage de Ryder, un soupçon d'aigreur et de manque de confiance qui lui comprime la poitrine alors Dee, elle accentue son esquisse contagieuse et c'est son palpitant qui s'exprime d'une voix à la chaleur ineffable. « La tienne aussi fait le travail, chaton. Y a que toi pour l'ignorer. » Et Daisy, elle dévisage les traits de Ryder de ses prunelles immenses aux allures de constellation. Il est beau, son Ryry, il possède la beauté profonde des empathiques et des sensibles, de ceux qui portent leur âme par-dessus le corps et n'ont pas conscience de tout ce qu'ils dégagent. Daisy, elle se gêne jamais pour le rappeler. Qu'il est beau, que Toby est beau, qu'ils le sont chaque jour un peu plus parce qu'elle les dévore toujours de ses yeux de môme admirative, qui aimait tant se mêler aux plus grands. Qui les a aimé depuis toujours, plus que sa propre famille. Il la rassure d'un mot tendre, à son image, et Dee, elle dépose un baiser papillon sur sa tempe, éphémère et presque fugace. « Je sais. On va mettre l'Amérique à nos pieds ! » lance-t-elle de son énergie contagieuse, étourdissante alors que tout son visage se détend. Ils ont le temps, eux qui n'ont jamais quitté l'Arkansas malgré des rêves plein la tête. Ils ont le temps, de se mêler à la foule compacte, d'apprendre à connaître les êtres derrière les silhouettes avenantes. Parce que c'est épuisant, d'essayer de se faire aimer. Dee le sait car elle ne produit généralement pas cet effort. Pas consciemment. Si elle n'est jamais aussi jolie que lorsqu'elle n'essaye pas de séduire, de charmer avec ses mimiques de nymphette, il en va de même avec le reste : naturellement, elle est aimable, facile à vivre et à aimer. Mais lorsqu'elle essaye très fort, le charme se rompt et ses mots, ses gestes, deviennent superflus, pénibles. Alors ça sert à rien de forcer la main. « Bouge pas, je vais te chercher quelque chose à boire. Ou à manger ? » Dee, elle a la bougeotte, toujours, alors elle va fureter près du buffet jusqu'à y retrouver @Harmony Reeves, la jolie rousse incendiaire et nouvelle nemesis de son Toby. Elle la dévisage sereinement, Dee, le sourire chatouillant ses commissures alors que le premier mot qui lui vient à l'esprit pour la définir serait cool. Suivi de près par mystique, en tout cas, ce n'est pas le genre de nana qu'on voit à Hoxie, là où tout ce qui n'est pas blanc, masculin et hétérosexuel part déjà avec un sacré handicap à la naissance. « Avec plaisir, pour une fois que c'est pas moi derrière le comptoir. » se marre doucement Daisy, légère et volubile. Tellement qu'elle en oublie l'essentiel. « Daisy. Enchantée de potentiellement parcourir les Etats-Unis en ta compagnie. » note-t-elle avant de refermer ses bras filaires autour de la silhouette de la rouquine dans un hug typiquement américain, chaleureux et bref. Elle respire à plein nez les embruns capiteux qui entourent la peau d'albâtre de la rouquine et sourit en attrapant son verre, ne manquant pas d'en servir deux autres qui attendent sagement sur la desserte. Daisy se fait aigle pour sonder la salle et darder ses opales félines sur ses amis, leur intimant d'un signe de tête et de signaux expansifs, pressés, de ramener leurs jolies petites fesses près d'elles. « Te fie pas à ta première impression. Toby dépense une énergie folle à se montrer désagréable mais c'est de l'or qui coule dans ses veines. » chuchote-t-elle à l'adresse d'Harmony alors que les deux fondations les plus essentielles de leur pas-trop-sainte trinité les rejoignent (@Ryder Oackley, @Toby Blackheart). Dee coule un regard entendu sur la rouquine, déjà complice, désireuse d'arrondir les angles. C'est toujours son rôle, elle si peu taillée pour les conflits, qui ne sait pas juger de prime abord ou détester sans qu'on ne les lance les hostilités, sans qu'on l'accule jusqu'à la forcer à prendre les armes. Daisy, c'est l'insouciance personnifiée, qui oublie les problèmes et la douleur derrière la porte de la mansarde familiale en espérant qu'ils disparaissent d'eux-même. Elle sait mal composer avec la vie, elle en préfère sa propre version altérée, édulcorée, celle où elle avance en fermant les yeux pour ne rien voir, en dansant autour des ennuis dans un refus de s'égratigner le coeur. Elle s'entoure de papier-bulle, Dee, et c'est aussi ce qui la pousse à protéger ses amis, à les défendre, même s'ils n'en ont pas besoin. C'est surtout la raison pour laquelle elle craint tant le silence et l'obscurité, pourquoi elle se réfugie dans d'autres draps, amis, amants, pourquoi elle ne peut pas s'endormir sans sa veilleuse ridicule en forme de lune. Parce que la nuit, y a ses non-dits qui l'étranglent, toutes les tensions qu'elle refuse d'entendre, de ressentir, qui grouillent sous sa peau comme des termites. « Ah, les voilà ! Voici Toby, que tu connais déjà ... et Ryder. Toby, Ryder, j'vous présente Harmony. » qu'elle note gaiement en leur tendant un verre. Et comme c'est plus fort qu'elle, cette volonté inaltérable de bien faire, elle remplit quelques verres supplémentaires, et lance à destination de @Dan, @Abe Monjo et ceux qui gravitent autour, assis non loin :  « Le bar est ouvert si ça vous tente ! » Et lorsqu'on connaît les facultés de Daisy et Toby réunis en matière de débit de boisson ... il vaudrait mieux récupérer les graal servis gracieusement par la brunette avant qu'ils ne décident de tous les enquiller.

_________________

light of my fire, fire of my loins.




Dernière édition par Daisy Donovan le Mar 18 Avr 2017 - 18:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 17:59

il allait dire quelque chose et puis non. mystérieux l'inconnu, du coup il ne disait rien attendait de voir. après tout il n'allait pas lui mettre un vent quand même, du moins cole l'espérait. sans doute que l'approche était étrange, sans doute que cette phrase faisait peur, alors qu'en plus de ça ils ne se connaissaient même pas. cole adresse un sourire à la remarque, plutôt pas mal. il s'attendait pas à ça, mais pourquoi pas. « oups, je suis démasqué. pourtant j'ai cru que ma technique d'approche était plutôt subtil dans son genre. » léger rire qui s'échappe d'entre ses lèvres. au moins s'il embarque, il aura parlé avec une personne du voyage, du moins si cette personne embarque lui. peut-être dans le même bus qui sait, pour l'instant il savait pas trop ce qu'il allait faire. ni même s'il était fait pour l'aventure, mais il avait envie, et à chaque fois qu'il avait envie d'une chose il le faisait ou il l'obtenait. caprice d'enfant gâté ? peut-être, il ne le niait pas en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
organisateurs


Tes messages : 7
Inscription : 06/04/2017
Ta célébrité : unknown
Crédits © : .

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 50 cents
Dans ton sac : quelques trucs pour se mettre bien, un briquet aux couleurs de la jamaique, du PQ, des cordes de guitare, une pierre d'alun, des médiators, un capodastre, des gateaux sans gluten, du lait de coco

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 18:24

Les cordes vibrent et chantent sous ses doigts. Ils ferment les yeux, se laisse emporter par la mélodie. Il est souvent comme ça Dan, dans son monde, loin de tout. Il tire de nouveau sur son joint, comme un bébé sur son biberon. Puis il entend des raclements de chaises. Le brun ouvre ses yeux et aperçoit un type (@Abe Monjo) à côté de lui. Il sourit. Dan s'approche du nouvel arrivant et lui tend le joint qu'il a entre ses lèvres. « Tu veux, mon frère ? » Le type n'a pas le temps de répondre que bien vite une autre personne vint les rejoindre. Une jolie demoiselle (@Levanah Shprinzel), qui semble un peu timide au premier abord. Dan tente une approche. « Salut, ma jolie. Tu sais chanter ? Nan parce que moi je chante comme un pied. » Le hippie a le don de mettre les gens à l'aise. Il continue à jouer, sans faire attention à tous les inconnus autour d'eux et le bruit parasite qu'ils émettent. Et un autre gars (@Philip Richards) se ramène. Dan se demande alors si c'est l'odeur de l'herbe ou bien la mélodie quasi inaudible de sa gratte qui attire les gens comme des abeilles et du miel. Mais le blondinet qui vient de s'asseoir ne se contente pas de l'écouter comme les deux autres, non, il sort un instrument et commence à suivre la mélodie en même temps que Dan. Putain, qu'est-ce qu'il kiffe cette ambiance. « Cool. » Le hippie regarde son partenaire de musique et remue la tête au rythme de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 146
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : BURBIGO
Crédits © : CHAMPAGNE MAMI

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 450 $
Dans ton sac : DE LA THUNE, UN TAPIS DE PRIÈRE, DES PANSEMENTS, SES LUNETTES DE SOLEIL, POÈMES SATURNIENS DE VERLAINE, LE SOUTIEN-GORGE DÉROBÉ, SON DEATH NOTE & UN STYLO, UN COUTEAU SUISSE

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 18:34

la chanson se termine dans ton oreille, t'as tenu ta part du marché. le gars sourit à tes mots, il rit aussi. amusé, tu l'imites. « mouais, nan, subtil j'aurais pas dit ça tu vois. » tu ris toujours et retire ton écouteur pour le laisser pendre au-dessus de ton épaule. il a l'air sympa, l'inconnu. un peu bizarre mais sympa quand même. tu regardes autour de toi et tu remarques que tu fais plus partie des marginaux qui déambulent dans la pièce à présent. de ces gens qui ont l'air paumés au milieu des foules. tu les a toujours regardé d'un air condescendant, dans ta tête ils gravitent sans vie autour d'un champ de force invisible sur lequel tu pisses.  « pourquoi t'es là, au fait ? » tu finis par demander. t'as parié sur la quête d'indépendance et t'espères franchement que ce soit ça. tu bous intérieurement, un peu comme un gosse à qui on a promis un jouet. faut pas qu'il le voit ; tu tapotes du bout du doigt sur un coin de l'assiette en plastique que tu tiens d'une main. la vie est un jeu et ton esprit en est le principal terrain. avant même qu'il puisse répondre tu lui inventes un prénom. james ? trop banal. charles peut-être ? les riches s'appellent tous comme ça, non ? tu ris intérieurement. t'es tellement perdu dans tes pensées que t’oublierais presque de l'écouter parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 18:56

plutôt sympathique, moment agréable qui se déroule en ce moment. si c'est déjà agréable maintenant, peut-être que le road trip le sera encore plus ? du moins il l'espérait. il espère toujours cole, l'espoir, le roi du peut-être, il aime ponctuer ses phrases d'on sait jamais ou sans doute. toujours une approximation, parce que dans le fond il sait jamais trop. le blondinet est dans sa bulle, son univers que lui-même ne cherche pas à comprendre, pas pour autant qu'il se considère différent ou alors trop compliqué. il aime se présenter comme lui, ni trop bien, ni trop mal, cole struford quoi. « dommage, en espérant que je montre meilleur dans les autres domaines alors. » nouveau rire pour détendre une atmosphère toujours sympathique. il laisse son regard vagabonder sur la foule qui commence à s'intensifier, le bruit qui commence à gronder, le début d'une aventure peut-être. il relève légèrement la tête pour répondre à cet inconnu. « j'avais envie. je sais pas trop, j'ai l'occasion de le faire alors pourquoi pas ? et toi ? un but précis ? » parce qu'ils sont pas tous comme cole, il le sait. certaines personnes aiment le voyage, l'aventure, les défis, veulent fuir quelque chose ou quelqu'un. mais lui en fait il a sans doute la raison la plus débile ou la plus inutile, mais bon c'est la vérité. il a eu une envie, le projet est venu à lui, donc pourquoi pas se lancer dans l'aventure ? c'était pas un gros contrat non plus, si ça lui plaisait tant mieux, si ça ne lui plaisait pas il savait qu'il avait toujours l'occasion d'arrêter quand il voulait. sans doute égoïste comme réaction sachant que les places sont précieuses, mais il se souciait pas trop du regard des autres. il verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
rang par défaut


Tes messages : 763
Inscription : 17/05/2016
Crédits © : Alaska


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 19:14

'Toi aussi, tout ce monde t'oppresse?'
Elle se retourne.
Y a ce joli garçon qui fume, alors elle allume enfin sa clope à elle.
(@ANDREA HENDERSON)
Il fait beau, un peu froid, elle frissonne et esquisse un sourire épuisé.
"oui..."
le monde, les gens, tout ça.
Mais elle veut disparaitre, elle veut fuir cette vie un peu trop lourde
pour ses petites épaules.
Un petit brin de vent vient caresser ses cheveux, qu'elle s'empresse de glisser derrière son oreille.
Elle regarde le joli garçon, et sans mot dire ils fument leurs cigarettes, iris contre iris.
Elle est gênée de le fixer si longtemps, elle qui déteste qu'on la fixe
mais elle aime la ligne de sa mâchoire.
Elle ne sait pas pourquoi, elle adore les mâchoires.
Et ses yeux aussi...
Elle n'arrivait pas à dire s'ils étaient gris ou bleus, mais ils étaient intenses.
"Je suis Poppy, et toi?"
Elle lui a murmuré ça, entre deux bouffées de nicotine, la voix enrouée
un peu absente.
Parce que Poppy c'était toujours un peu comme ça qu'elle se sentait.

mais absente à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auxquatrevents.forumactif.com
avatar
doobie


Tes messages : 390
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Sahara Ray
Crédits © : hedgekey (a) the blue fox (g)

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 550$
Dans ton sac : ton portefeuille | un stylo | tes écouteurs | un album photo de ta sœur, son parfum et son fantôme | une bouteille d'eau | un briquet | des capotes | tes lunettes de soleil | des bijoux qui se baladent | une GoPro | une clope | un chargeur | de la crème solaire | un string | un rouge à lèvres | un polaroid | une boite de pilules
Relations : jay (partner in crime) thalia (voisine de lit)




MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 19:50

A en croire son air pincé, ta nouvelle amie (@Jac Potter) n’apprécie pas forcément ta franchise. Faut dire que t’es pas la plus diplomate qui soit. Ça t’amuse au moins et un sourire s’esquisse sur tes lèvres. Elle s’enfuie pas, c’est bon signe. En même temps, elle à l’air aussi seule que toi, elle a surement pas d’autre endroit où aller. Pourtant la salle se remplit a vu d’œil et y’en a qui se mette bien déjà. Tu crois même reconnaître quelques notes de musique derrière le brouhaha ambiant. Tout le monde à l’air de se faire une place dans ce troupeau. La bande que tu vas devoir supporter pendant six mois se forme peut-être sous tes yeux. Se mettre à l’épreuve. Ça doit surement être un exploit pour elle  qui doit vivre dans le confort depuis qu’elle est née. Ça risque de la changer. Toi ça te fait pas peur. Tu plains plutôt ceux qui vont devoir te supporter. « Moi non plus, à part New-York, je connais rien. Et encore, je dois pas avoir tout vu. » Tu lui réponds avec un léger haussement d’épaules. C’est à ton tour maintenant. Tu dois lui expliquer le motif de ta présence. Que dire ? Toi-même tu sais pas vraiment. Plus rien ne te retient ici désormais. Ta vie n’a plus de sens. Cette ville te semble austère. Trop grande. Ton appartement. Trop vide. Tu veux plus croiser les gens et la pitié dans leur regard. Tu veux plus la voir elle, partout. Ça t’étouffe. T’as besoin d’air. T’évader. Ne plus réfléchir. Te jeter dans le vide. Fermer les yeux. Oublier. Voilà ce que tu veux. Voilà la raison de ta présence. De ton départ, tu l’espères. C’est ton seul échappatoire. « Pas vraiment, j’ai rien préparé, j’ai juste envie de me tirer et me jeter dans l’inconnue. Sans penser à ce qui va se passer. Juste vivre. C’est suffisant tu crois pas ? » Merde. Elle va te prendre pour une espèce de poète ou de philosophe à la noix si tu balances ce genre de truc. Mais c’est pas comme si t’allais lui raconter ta vie de toute façon, donc bon. Tu pourrais t’arrêter là et repartir chacune de votre côté. Sauf que ça te rassure un peu d’avoir quelqu’un à tes côtés, même si tu ne l’avoueras jamais. Alors t’essaies de relancer la conversation, pas que sa vie t’intéresse particulièrement, mais faut bien trouver de quoi parler. « T’es pas d’ici alors ? » Tu demandes après un bref silence. Elle n’est pas si terrible cette fille après tout. T’es plutôt sensible au charme des filles propres sur elle d’ordinaire donc ça ne coûte rien de sympathiser. Qui sait ce qui peut arriver ?

_________________

i hate you. i love you.

Do we need somebody just to feel like we're alright ? Is the only reason you're holding me tonight ? 'Cause we're scared to be lonely. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 85
Inscription : 17/04/2017
Ta célébrité : ben
Crédits © : shiya (avatar), richard gaston + ours is not a caravan of dispair/ tumblr (signa)

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : trois sous
Dans ton sac : dans sa banane en cuir y a un couteau suisse, du fil de pêche, des fruits secs, un vieux bigot, un pochon, du tabac trop sec, un sifflet, un petit livre sur les plantes et racines, une boussole, une frontale, ses secrets et un peu de bonheur aussi

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 19:54

Personne pouvait blâmer son sens de l’orientation, Elio était baroudeur né. Nan, c’était juste qu’il l’avait zappée, cette fichue réunion. Peut-être parce qu’il lui accordait pas tellement d’importance. Ca l’avait intrigué, cette histoire de roadtrip en bus. Rien d’plus.

Il presse le pas, monte les marches d’escaliers deux par deux, tout en ponçant son joint. Il arrive devant les portes qui mènent à l’extérieur, sur les toits, puis il ouvre les portes d’un timide coup de pied. Ca allait être trop théâtral comme entrée sinon. Y a du monde, plus qu’il aurait imaginé. Alors il avance de sa démarche décontractée, et se dirige naturellement vers la musique. Un coup d’oeil discret à droite, un autre à gauche. J'arrive pour le final ? qu'il adresse à n'importe qui voudra lui répondre en fait.

Spoiler:
 

_________________

sur chaque bouffée d'aurore, sur la mer sur les bateaux, sur la montagne démente, j'écris ton nom, sur les merveilles des nuits, sur le pain blanc des journées, sur les saisons fiancées, j'écris ton nom  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 146
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : BURBIGO
Crédits © : CHAMPAGNE MAMI

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 450 $
Dans ton sac : DE LA THUNE, UN TAPIS DE PRIÈRE, DES PANSEMENTS, SES LUNETTES DE SOLEIL, POÈMES SATURNIENS DE VERLAINE, LE SOUTIEN-GORGE DÉROBÉ, SON DEATH NOTE & UN STYLO, UN COUTEAU SUISSE

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 20:13

tu pinces les lèvres et ton doigt arrête de marteler l'assiette. t'as pas tout entendu de ce qu'il t'a raconté, tu sais juste que c'est pas ce que tu voulais entendre. pas grave, tu te dis, il avouera plus tard. t'as six mois pour le faire plier. six mois pour tous les faire plier. il te retourne la question alors t'hausses les épaules et te donnes l'air de réfléchir. « l'aventure j'dirais. on doit tous être un peu là pour ça, non ? » la vérité c'est que t'as grandi à new york et que t'as jamais rien vu d'autre de ta vie. ce road trip c'est l'occasion rêvée. de voir d'autres gens, de respirer d'autres odeurs. t'étouffes dans cette ville, tu suffoques. le pas déterminé des travailleurs à six heures du mat sur le quais du métro te retourne l'estomac, les panneaux géants et leurs vieilles publicités pour cette connerie de mcdonalds te donnes envie de gerber. à l'heure de la prière de cinq heures du matin, dans l'obscurité, l'odeur du papier peint humide de ta petite chambre te semble décuplée, si bien qu'elle te coupe la respiration. quand t'as ramassé ce flyer au coin de ta rue t'as même pas hésité ni réfléchi une seconde ; ton téléphone, ta carte bleue, tu les as jetés à la poubelle. t'en as pour six mois, tu réfléchiras à la suite plus tard.  

_________________

t'es amour gloire & beauté
j'suis haine, victoire & colère

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 42
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : CamilaMendes
Crédits © : .Cranberry

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 50 $
Dans ton sac : Un carnet, un appareil photo, une bouteille d'eau, un petit album photo, une trousse, un couteau suisse, une boîte à couture de secours, une mini-boîte premiers soins.

MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   Lun 17 Avr 2017 - 20:27

Ce soir, tout va changer du moins tu l'espères. Ce soir signe un changement que tu espères obtenir et non frôler du bout de tes doigts. Le fait de reconnaître qu'une simple réunion entre globe-trotters amateurs ou expérimentés puisse avoir un pouvoir sur ton futur t'effraie et t'excite. Ressentir cette double-sensation t'amène une boule au ventre que tu te proposes intérieurement de soigner en mangeant un bout. Tes pensées s'allègent le temps de quelques secondes. Elles se détournent en espérant qu'un buffet, que des amuse-gueules ou même des mini-sandwich ou rien que des biscuits ont été prévu lors de cet événement tant attendu pour ta part.

Fort heureusement c'est le cas. Lorsque tu rentres dans la salle, tu files en direction du buffet et récupères le maximum (en clair tu remplis ton assiette jusqu'à la limite du débordement). Puis tu pars t'installer sur l'une des chaises vides. Ta première remarque ? Beaucoup de personnes. Tous ont l'air d'être bien occupés que ce soit par des discussions entre eux ou encore dans leur confinement personnel. Toi tu attends sagement le début, bien que ton pied droit, trépignant ne cesse de taper sur le pied de ta chaise. Il faut que tu cesses d'être autant nerveuse. Tu te relèves et essaye de t'apaiser en te concentrant sur la musique, lorsqu'un homme te, vous rejoins (@ELIO BARAQ) "Non ça va démarrer... du moins je crois." T'exclames-tu avant de réaliser ce que tu viens de faire... t'adresser à un inconnu. Tu esquisses un léger sourire à son égard. "Aja enchantée." Autant faire connaissance non? Si vous vous retrouvez dans cette aventure de bus, il faudra bien le faire... apprendre à connaître l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EVENT 0. REUNION   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT 0. REUNION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la belle colère :: les escales - zone rp :: NORTHEAST :: NEW YORK :: NEW YORK CITY-
Sauter vers: