Partagez | 
 

 (libre) les idées envolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 20:39

Spoiler:
 

Nae a bien trop d'avance. Elle a trainé des pieds jusqu'à Central Park en sifflotant, son sac sur le dos. En sortant de son auberge de jeunesse, elle avait cramé son premier blunt de la journée, et c'est les yeux rougies qu'elle débarque sous les arbres. Nae trouve un petit bout de terre tranquille au soleil et s'y étale de tout de son long. Elle tire de son sac son carnet à dessin, puis des pastels bleu, rose, jaune et verte. Nae inspecte un moment ses esquisses précédentes, les détaille du bout des doigts. Il fait déjà trop chaud au soleil, elle rêve qu'un camarade débarque avec un pack de bière à la main. L'artiste commence à tresser ses cheveux et regarde le modèle qui s'offre à elle. Les arbres, l'herbe, le lac, les gens. Elle scrute la moindre feuille, la moindre brindille, la moindre goutte d'eau, le moindre défaut.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 21:08

S'il ne l'avait pas poussée à venir, sûrement ce serait-elle enfuit. Elle aurait pris le premier bus qu'elle aurait croisé pour rejoindre sa ville natale à quelques heures de New York, aurait fait de l’auto-stop, serait partie loin, très loin de ce groupe d'aventuriers. Or Gabriel ne l'avait pas lâchée d'une semelle. C'est lui qui avait organisé l'expédition jusque dans la grande ville, lui qui s'était arrangé pour réserver une chambre d'hôtel pour la nuit, lui et lui seul qui s'occuperait d'annoncer la nouvelle aux parents de Madison. Il avait pressenti que son amie irait à reculons sur le lieu du rendez-vous. Déjà que pour la réunion il avait insisté jusqu'à ce qu'elle finisse par céder, aujourd'hui il n'avait pu se résoudre à lui faire confiance. Et même si Madison n'était pas très enthousiaste à l'idée de retrouver les autres participants pour une petite fête avant le grand départ - le fait de partir loin de son quotidien lui donnait envie. Arrivés en avance dans le parc, ils déambulèrent jusqu'à trouver un endroit calme. Elle ne l'avait même pas remarquée, installée dans l'herbe, le regard observateur, les mains s'activant pour tresser ses cheveux. Non, évidemment que non. Elle n'y avait même pas prêté attention. C'est Gabriel - lui qui avait le flair et l'instinct nécessaire - qui l'avait reconnue, ou tout du moins avait su quelle aussi ferait partie du voyage. « On devrait aller la saluer.De qui tu parles?La jeune femme là-bas.Je sais que toi ça te dérange pas de parler avec des inconnus mais tu vois, moi je suis pas comme toi Gab'. —  Tu vas la côtoyer pendant six mois alors il est jamais trop tôt pour nouer les liens. » Et sur ces mots il s'était levé, récupérant le sac à dos de Maddie et s'était dirigé vers la dessinatrice. Elle n'avait aucune idée de comment il avait su mais ses questions trouvèrent rapidement des réponses. « Bonjour! On vous dérange? — Il s'interrompit un court instant puis repris. — Je m'appelle Gabriel, il me semble t'avoir vue hier soir à la fin de la réunion pour le road-trip. — Madison interrogea son ami du regard, comme pour vérifier qu'il n'inventait rien. Ce dernier leva les yeux au ciel puis l'incita à se présenter à son tour. —  Salut! Moi c'est Madison. Je fais partie des participants. Qu'est-ce que tu fais de beau? »


Dernière édition par Madison Howard le Sam 22 Avr 2017 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 28
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Charlie Heaton
Crédits © : kawaiinekoj

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 103$
Dans ton sac : Passeport canadien, passeport irlandais, permis de conduire, sept condoms, caméra Polaroid, paire d'écouteurs, un baladeur-cassette, un briquet, un vieux Nokia, The New York Trilogy de Paul Auster et un éléphant en peluche.
Relations : + Elio
+ Nae
+ Jay


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 21:31

Les passants haussent leur regard comme ils girent autour de l'emblématique fontaine de Central Park. Bryan asperge son torse nu à même la source et se savonne comme à son habitude. La journée respire d'un souffle chaud. Il enfile une camisole d'un gris foncée, complimentant son short noir. Il soulève son sac à nouveau et l'attire contre ses hanches, glissant la ganse derrière sa tête. Il balance le reste de son déjeuner aux canards qui s'empressent de se quereller. Son pas est lent et égaré, comme il tente de repérer les individus qu'il a rencontré la veille à la rencontre. Il traine avec lui six canettes de Palm Bay, encore fraiches, mais suintant face à la torride humidité de la fin du mois d'avril.

Soudain, il repère cette même fille dont il a croisé le regard la veille. Elle siège seule dans la lande herbeuse dans une douche de diamants. Le Soleil plombe sur elle et la vue est magnifique. Bryan refuse de se retenir et hisse sa caméra Polaroid hors de son sac. Ses paupières embrassent le viseur, comme son oeil étudie l'angle, les couleurs, la focalisation. Puis, son doigt presse contre le bouton de déclenchement et une douce explosion se fait entendre. Comme il patiente pour la photographie de s'imprimer, la vénusté est rejointe par une beauté rousse et son ami. Il sourit. Il s'approche agitant le cliché.

« Hey, moi c'est Bryan. » Il saisit les canettes dans son sac et les soulève devant les individus. « Vous avez soif? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 21:45

Il y a ce gars qui joue au frisbee avec son chien. Nae l'observe, Nae l'admire. Elle profite du faux calme du parc niché au milieu de cette ville bien trop grande et bétonnée pour elle. Captivée par ce type, son regard se scotche littéralement sur ses mouvements, ses muscles, ses tendons. Et sur ce chien qui bondit, saute, se retourne, et court la gueule béante de joie. Nae sourit un peu bêtement. « Bonjour! On vous dérange? » Surprise, Nae arrête d'entortiller ses cheveux, elle sort de sa torpeur « Beeuh non non.. » Elle affiche un visage doux et amical, de grand yeux ronds tout pétillants, elle tache d'enregistrer leurs prénoms. Nae aligne les neurones épargnés par l'herbe fumée plus tôt. « Cool, wahou vous avez l'oeil pour m'avoir reconnu, moi je me rappelle le visage du type a qui j'ai parlé, pas plus haha ! » Nae tire son sac vers elle, rapatrie trois pastels dans leur boite pour faire un semblant de place à ses invités de fortune. « J'étais en avance, alors je me suis posé, je dessine un peu, mais allez y installer vous c'est cool ! Vous faites tous les deux parti du voyage du coup ? » Ils n'ont même pas le temps de répondre qu'un troisième gus débarque, les interpelle en se présentant. Nae sourit de plus belle, et se jure d'aimer New York toute sa vie. Elle se sent un peu con et médusée devant ce petit combo de rencontres. Mais son oeil aguerri se fige sur les canettes de Palm Bay. C'était précisément de quoi elle rêvait depuis cinq bonne minutes. « Oh mon dieeeeu c'est Palm Bay ! Mais c'est génial je viens de Palm Bay ! Mais viens, viens ! » Et Nae montre l'herbe comme si c'était un siège de luxe. Nae enchaine, réitère sa question aux deux amis « Du coup vous êtes du voyage ? » Elle montre le nouveau venu du doigt. « Et toi aussi non ? Ta tête me dit un truc ! C'est trop cool. » Nae emploi beaucoup trop le mot cool quand elle est défoncée. Et elle parle trop, aussi.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 22:09

Étonnamment, elle se sentait bien. A l'aise et presque heureuse de rencontrer une personne de cette manière. Sans doute que la présence rassurante de son ami lui permettait de relativiser et de profiter - elle n'en restait pas moins satisfaite. La jeune femme répondit rapidement avec entrain, fit quelques remarques concernant le fameux don d'observation de Gabriel et s'empressa de les inviter à la rejoindre. Madison ne se fit pas prier une seconde de plus et se cala dans l'herbe, jetant un coup d’œil curieux aux dessins et au coup de crayon si particulier qui s'en dégageait. « Vous faites tous les deux parti du voyage du coup ? » Maddie n'eut pas le temps de répondre qu'un homme débarqua de nulle part. « Salut! Et moi Madison. — Jugea-t'elle bon de dire. Son ami la suivant sur ce chemin là. — Hey! Gabriel ou Gab' comme vous voulez. » Le nouvel arrivant leur proposa alors immédiatement de quoi se désaltérer. Gab' accepta sans rechigner tandis que Madison se laissa tenter. Elle ne connaissait pas cette boisson mais pensa que ça ne pouvait qu'être bon. « Du coup vous êtes du voyage ? Et toi aussi non ? Ta tête me dit un truc ! C'est trop cool. » Repris donc la jeune femme. « Ça alors! Que de coïncidences! T'as raison c'est sympa! » Elle s'empara alors d'une des canettes et en but une gorgée. C'était frais et fruité - parfaitement adapté à cette après-midi ensoleillée. « Tu t'appelles comment en fait? Et non, Gab' vient pas, il m'accompagne juste jusqu'au grand départ. » Elle avait pas besoin d'en dire plus sur le pourquoi du comment. Après tout ils avaient pas moins de six mois devant eux pour vivre, simplement vivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 22:23

C'est vrai que dans toute cette précipitation, ces nouveaux amis lui étant tombés dessus sans crier gare, Nae avait oublier de dire qui elle était, trop excitée à leur faire de la place aux milieux de ses pastels de toutes les couleurs. Nae attrape une Palm Bay et la pose devant elle. Elle noue sa tresse laissée à l'abandon en un chignon haut. « Je m'appelle Nae ! Oh dommage que tu viennes pas. Je sais pas vous, mais moi j'ai hâte ! » Nae fait claquer l’opercule de la canette. La première gorgée de bière est toujours la meilleure. Elle pousse un soupir de soulagement, ayant enfin pu étancher sa soif avec une boisson digne de ce nom, si ce n'est la meilleure boisson du monde à ses yeux. Instinctivement, Nae attrape un pastel et commence à griffonner la silhouette assise de ses 3 compères. « J'espère que ça vous gêne pas, je peux dessiner et parler en même temps, c'est pas du tout que je vous ignore ! Vous avez déjà rencontré des gens du voyage alors, genre à la réu' et tout ? » Nae interromps son trait, reporte l'attention sur la rousse et les deux garçons. Son sourire heureux et bienveillant reste et restera accroché à ses lèvres.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 28
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Charlie Heaton
Crédits © : kawaiinekoj

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 103$
Dans ton sac : Passeport canadien, passeport irlandais, permis de conduire, sept condoms, caméra Polaroid, paire d'écouteurs, un baladeur-cassette, un briquet, un vieux Nokia, The New York Trilogy de Paul Auster et un éléphant en peluche.
Relations : + Elio
+ Nae
+ Jay


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 22:40


« Génial ! Et je vous interdis de vous gênez, abreuvez-vous ! »

L'herbe s'agrippe au corps de Bryan, dans un enlacement des plus confortables. Il s'étend dans le gazon langoureux dont la caresse crépite après avoir été ainsi réchauffée par le sourire du jour. Suivant l'initiative de ces nouveaux visages, il saisit lui-même une canette et en soulève l'anneau. Deux ou trois goulées cascadent contre sa gorge sèche, l'humidifiant cette coquine tendresse qui est propre à l'alcool. Désaltéré, il rapporte son attention sur la conversation, admirant les traits des filles qui s'annoncent comme étant ses compagnes de voyage.

« Oui, je participe. Je vais voyager dans le Mungo, vous? »

Amusé par la passion de Nae, il rampe un peu vers sa gauche de manière à épier les coups de son pastel. Ça lui rappelle sa propre obsession et il enfoui sa main dans la poche de son short pour en ressortir le cliché fraichement imprimé dont il vérifie la qualité avant de le tendre à Nae, satisfait.

« Tiens d'ailleurs, j'ai pas pu résister à te photographier alors que t'étais là, baignée parmi les rayons. La vue était trop parfaite. Cadeau. »

Comme il tend la photographie, il remarque dans les yeux de Nae un patron qu'il ne connait que trop bien. Son sourire en coin caractéristique apparait.

« Tu n'as attendu personne pour fumer ton spliff toi, n'est-ce pas? » rigole-t-il.

Il ne s'en fait pas, il a lui-même quelques pétards de prêt dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 23:09

Il fait beau, l'herbe est si tendre et le lieu si paisible que Madison est ahurie de se trouver en plein New York. Cet instant est bien loin de l'image qu'elle se faisait de cette ville et elle s'imagine alors tous les moments que vont lui réserver les six mois à venir. Elle qui était pessimiste et ne voyait qu'un groupe de jeunes adultes devant apprendre à se supporter en communauté, elle réalise qu'elle était sûrement à côté de la plaque. Certes, boire en plein parc c'est une première. Enfreindre la loi - à ses yeux - lui apporte presque ce côté aventureux. Car oui, pour elle qui appréciait depuis quelques temps déjà les ressorts de l'alcool, elle avait toujours veillé à ce que personne ne la démasque ou la dénonce à la police. Enfin bref, entourée par des personnes si pleines de vie, elle se sentait pousser des ailes. « J'espère que ça vous gêne pas, je peux dessiner et parler en même temps, c'est pas du tout que je vous ignore ! Vous avez déjà rencontré des gens du voyage alors, genre à la réu' et tout ? » Maddie ne savait pas trop comment le prendre, c'est qu'elle n'avait pas souvent côtoyé des artistes et elle était partagée entre la gêne et l'admiration. « Okay mais je veux voir la résultat. » Précisa-t'elle tout en donnant son approbation. « M'en voulez pas mais je pense que je vais faire un somme. » Annonça Gabriel en s’allongeant de toute son long, la tête calée contre le sac de Madison. Elle connaissait bien son ami, ils ne pourraient plus rien en tirer avant une bonne demi-heure. « Dans le Doobie, mais on pourra toujours se croiser de toute façon. » Bryan aussi est à même le sol et déterminé à offrir quelque chose provenant tout droit de sa poche à Nae, il rampe en direction de cette dernière. C'est fou! Ils se connaissent depuis moins de dix minutes et Maddie à comme l'impression qu'ils se côtoient depuis un certain temps. En réalité tout lui paraît simple, sans calcul, sans jugement, juste eux avec leurs consciences et leurs cœurs qui les maintiennent en vie. Et ça, la jeune femme ça commence à lui plaire. Elle vide ainsi une bonne moitié de sa canette puis regarde la photographie. N'apercevant finalement pas grand chose de sa place, elle la récupère et lance, « C'est que t'as du talent Bryan, franchement elle est cool. » Madison rend le cliché à Nae mais conserve sa place rapprochée de la dessinatrice et du photographe.  « Tu n'as attendu personne pour fumer ton spliff toi, n'est-ce pas? » Elle sourit, réalise quelle est bien éloignée de cette réalité et trouve ça tout bêtement cool de découvrir d'autres choses, d'autres personnes, d'autres modes de vie. Cela lui donnerait presque envie d'essayer, pour voir, pour mourir moins bête aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Sam 22 Avr 2017 - 23:20

Nae lève le doigt pour indiqué qu'elle tracera la route dans le mungo elle aussi. Et là le Bryan lui tend une polaroid toute fraiche. Nae ouvre de grand yeux, touchée, contente, presque émerveillé par autant de bonnes intentions. Son sourire s'étire jusqu'aux oreilles. Elle attrape la photo entre ses doigts fins. « Wahou ! Mec ! Elle est trop cool ! Tu gères ! » Elle a le regard plein d'admiration. Madison se tortille pour voir le cliché qu'elle finit par prendre. Nae, elle hoche la tête en signe d'approbation, heureuse de sa photo, de ce moment, de ce voyage. Trop défoncée pour être triste de toute manière. Madi lui rend son cadeau. Nae détaille la photo avec la même admiration qu'au premier instant quand Bryan lui parle de son spliff fumé plus tôt. Flottement, Nae le regarde en coin. Et puis elle se marre. Cramée, coincée, tricard la gamine. « J'avoue, je plaide coupable. » Nae sens bien qu'elle a trouvé là un compagnon de fume, pour qu'il ai l'oeil aussi pointu, c'était évident. L'artiste reprend son coup de crayon, elle commence à préciser la forme des vêtements, les vagues dans les cheveux. L'esquisse est encore floue, mais dans sa tête de bohème, l'image est restée nette. « Tu fumes un peu toi Madison ? » Au premier hochement de tête, elle était prête à dégainer son blunt et son paquet d'herbe plus vite que son ombre. La weed rapprochait les corps, déliait les langues, élevait les esprits et osait les rires. Et puis Nae aurait bien mis un peu de musique aussi, si son vieux 3310 n'avait pas que 10 tonalités pitoyable comme mélodie.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 28
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Charlie Heaton
Crédits © : kawaiinekoj

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 103$
Dans ton sac : Passeport canadien, passeport irlandais, permis de conduire, sept condoms, caméra Polaroid, paire d'écouteurs, un baladeur-cassette, un briquet, un vieux Nokia, The New York Trilogy de Paul Auster et un éléphant en peluche.
Relations : + Elio
+ Nae
+ Jay


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 7:55

Le sourire de Bryan s'adresse alternativement à Nae et à Madison, Gabriel s'assoupissant tranquillement. Il retient un rougissement comme son cliché est complimenté. Ainsi entremêlé dans les épaisses herbes, ses paupières se plissent comme la pluie solaire inonde ses prunelles. Au passage, il en profite pour rassurer la jolie rouquine.

« Ouais, on va faire la fiesta ensemble tout l'été, y'a rien à craindre. »

Pour se croiser, ils allaient se croiser. Débordant d'exaltation, Bryan se sent déjà s'engouer à l'idée des nuits interminables, le souffle chaud de la fête cajolant l'arrière de son cou, tel un baiser furtif et anonyme. Tranquillement, une envie folle s'esquisse comme un songe déjanté dans les pensées de Bryan qui rêvasse en plein jour. Des fêtes imaginaires s'écrivent d'elles-mêmes et il sait à peine patienter jusqu'à leur concrétisation : le départ.

Un moment traine avant que le visage basané de Nae s'esclaffe. Le sourire en coin de Bryan refait son apparition. Les trois pétards qu'il a roulés avant de se rendre à Central Park paressent dans son sac, l'herbe gisant dans la tendresse. Bryan y songe, mais s'intéresse avant tout au minois de Madison, attendant qu'elle réponde à la question de leur nouvelle amie. Son corps de nouveau de côté contre les herbes vertes et sèches, il fourre sa main dans son sac et sa caméra resurgit. Épris d'une impulsion profonde, presque perverse, de capturer l'apparente innocence de la fille à la critère rousse qui blondit sous l'ardent toucher d'Hélios, Bryan approche le viseur jusqu'à ce que le couloir sombre de l'objectif se reflète contre sa rétine. Il aligne le tout et devine le foyer, puis s'adresse à Madison.

« Smile, Mad. »

Trois secondes s'écoulent, permettant aux lèvres de la rouquine de s'étirer, à son sourire de se dévoiler. Le cliché s'imprime, mais Bryan en a déjà observé les couleurs. Il devine que les rayons du Soleil y paraitront telles des paillettes d'or coincées dans la toison de Madison, assez nombreuses pour rendre honteux le plus habile des orpailleurs. Il tend la photographie à la rouquine, l'image des grains dorées, bien que pas encore tout à fait développé sur le cliché, le demeure bel et bien dans sa tête. Cela lui remémore l'été pendant lequel il a bossé au Yukon, la Bonanza Creek semblant maintenant ruisseler contre les cheveux de Madison.

« Il ne nous manque qu'un peu de musica n'est-ce pas? »

Comme il range sa caméra Polaroid, il échange celle-ci contre son vieil et fidèle baladeur, muni d'un petit haut-parleur.

« Vous avez le choix, j'ai quelques mixtapes. Ritmo latino, British Punk, chansons indie rock, une récente compilation de tops de palmarès, vous en dîtes quoi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 21:19

« J'avoue, je plaide coupable. » Cette réponse de Nae la conforte dans son élan. Chacun se teste, se cherche, fait ses propres choix et il n'y a pas l'ombre du mal dans les parages. La jeunesse est faite pour ça non? Expérimenter le maximum de choses. Ce qui ressort le plus finalement c'est la partage et cette manière d'agir qui apaisent grandement Madison. Ça la met de bonne humeur, ça la fait découvrir des sensations enfouies depuis trop longtemps au fond d'elle. « Tu fumes un peu toi Madison ? » La jeune femme sort de ses pensées, plonge son regard dans celui de l'artiste et n'ose répondre. Elle a peur d'être ridicule, elle a peur de paraître trop naïve parce qu'elle n'a fait que suivre le chemin et ne s'est pas égarée dans la brousse. Elle n'y voit aucun mal, juste une inexpérience qu'elle refuse d'admettre. Elle pensait avoir tout vécu, le bon comme le pire, surtout le pire en vérité - d'où son état instable ces derniers mois et ses idées noires. Gabriel a peut-être bien fait d'insister tout compte fait. Elle aimerait s'en remettre à lui pour savoir quoi faire, déterminer si oui elle peut agir sans trop réfléchir, si elle ne prend pas de risques inconsidérés. Quoi que, les plus gros risques elle n'a jamais demandé l'approbation de quiconque pour les prendre dans le passé. Mais tout de même... Sauf qu'il dort - ou fait-il semblant - et elle est livrée à elle-même. « Non, j'ai jamais- » Madison elle baisse le regard, elle termine même pas sa phrase. Elle sait que la honte qu'elle ressent n'a pas lieu d'être mais elle est comme ça et elle ne peut combattre ses démons.

« Smile, Mad. » C'est à l'instant parfait pour dissiper son malaise que Bryan l'interpelle. Elle tourne instinctivement la tête en direction de son futur compagnon de route, finit par comprendre ce qu'il attend d'elle et laisse ses lèvres s'étirer, ses commissures se redresser - sans pour autant dévoiler sa dentition. Un sourire simple, comme elle n'en a pas offert depuis longtemps. Le photographe lui offre finalement le cliché. C'était une première pour elle, elle s'en sentirait presque trop flattée. Récupérant ce présent unique elle le détaille du regard, redécouvre les reflets de ses cheveux au soleil - les mêmes qui lui ont valu tant de tristesse par le passé - mais ne s'y attarde guère. Elle aime pas particulièrement se voir en fait. Ça lui rappelle qu'elle est toujours là, perdue. « Il ne nous manque qu'un peu de musica n'est-ce pas? » La rousse approuve de la tête et écoute attentivement ce que Bryan a à leur proposer. « Surprends moi. » Lui répondit-elle presque sans s'en rendre compte. Le défi ne devrait pas être bien difficile à relever mais quitte à côtoyer des gens nouveaux autant enrichir son répertoire musical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 21:41

Bryan prend Madison en photo. Nae lâche son dessin, elle étend ses bras derrière elle, tire son dos en les regardant jouer au photographe à la modèle. Elle pose ses yeux sur le Gabriel qui dort dans l'herbe usée par les New Yorkais. S'ils se connaissaient depuis plus longtemps, elle aurait tenté de lui mettre de l'herbe dans les oreilles pour lui chatouiller les tympans. « Je vais finir par croire que tu lis dans mes pensés Bryan. Je te laisse choisir. » Entre la musique, le pétard, et les Palm Bay, ce garçon se révélait de plus en plus magicien. Nae jette un oeil à la photo dont les contrastes commencent à apparaitre. Elle est jolie Madison sous les rayons de Manhattan. Nae regarde l'heure sur son 3310. Bientôt l'heure de la rencontre, bientôt le moment officiel qui marquerait le début de la grande aventure. Malgré le fait que Madi ai dit non, Nae allait dégainer. « En tout cas, moi je roule. Bryan je crois que j'ai même pas à te demander si tu fumes, ça se voit sur ta face hahaha ! » Nae jette son antiquité de téléphone dans l'herbe, et sors son matériel du fond de son sac. Elle boit une longue gorgée de bière, comme pour se donner du fuel. Nae s'applique à rouler un cône, avec une feuille de blunt au kiwi. Ce sont ses préférées, elle donnent un goût sucré et acide à ses spliff, se mariant parfaitement avec les saveurs de ganja. 47 secondes montre en main, et le cône était roulé, équilibré, léger, magnifique. Sans prétention. Nae le craque à l'aide de son briquet en 'système débrouille' : elle allie le gaz de son clipper sans pierre, à l'étincelle de son bic sans gaz. Elle tire une bouffée, pose ses yeux rougies sur Madison. Nae tend le spliff sous le nez de Bryan « Tu veux essayer Madi ? Je te force en aucun cas, mais je fais tourner avec plaisir. Et puis les espèces de "pique nique de debrief", c'est beaucoup plus drôle un peu déf' » Nae rigole, passe sa langue sur sa lèvre, à la recherche du goût sucré de sa feuille de cigare.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 28
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Charlie Heaton
Crédits © : kawaiinekoj

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 103$
Dans ton sac : Passeport canadien, passeport irlandais, permis de conduire, sept condoms, caméra Polaroid, paire d'écouteurs, un baladeur-cassette, un briquet, un vieux Nokia, The New York Trilogy de Paul Auster et un éléphant en peluche.
Relations : + Elio
+ Nae
+ Jay


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 22:30

Bryan insère la cassette de son choix dans le lecteur et en referme la porte. Son doigt presse contre le bouton du baladeur et les notes familières de Should I Stay or Should I Go résonnent à travers l'haut-parleur auxiliaire. Il balance sa tête au rythme de la musique punk, ses mèches glissant d'un côté à l'autre de son visage. La tentation de copier l'initiative de Gab le prend et, se munissant de sa paire de lunettes fumées, il étend son dos contre le tapis herbeux et engloutit le reste de sa canette, avant d'écraser celle-ci entre ces paumes, ce réflexe de fête surgissant. Puis, il glisse ses bras derrière sa nuque, son nez respirant le souffle du poumon de Manhattan.

Conservant sa position face aux cieux ensoleillés, il tourne sa tête vers Nae, un sourire de gamin élargissant sa mâchoire. L'appel de notre Mère la Terre ne peut être ignorer, songe-t-il.

« Que veux-tu, je suis un livre ouvert. » énonce-t-il, amusé. C'est l'évidence qu'un type comme lui se régale de la confusion des herbes fumées. Et il ne s'en gêne pas, c'est pour lui boire, fumer, danser, rire, chanter, jouir. Ce sont comme des sourires à la vie ou bien des clins d'oeil au paradis. Et il doit l'avouer, ce paradis, il en est proche à cet instant. Le paradis n'est pas un lieu, mais une série de moments et si les six prochains mois sont à l'image de cette heure à Central Park, Bryan n'aurait plus besoin d'une Stairway to Heaven.

Comme il relève le haut de son corps, Nae lui tend le pétard et il prend soin de la remercier. Sans user de ses mains, il agrippe le filtre avec ses lèvres, rigolant. Il tire quelques secondes et aspire la bouffée, ses sens en inconscience, son esprit en évanescence. Il tire à nouveau, puis ses yeux se rabattent sur le minois de Madison, percent l'espace entre les deux avec un soupçon de défi dans l'air.

« C'est ton choix, Mad. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 23:00

Est-ce mal? Non. Est-ce dangereux? Oui, sûrement un peu. Mais n'est-ce pas ce qu'elle recherche Madison? La prise de risques, l'aventure et la découverte? Nae et Bryan seront pas les derniers amateurs de bonnes herbes qu'elle rencontrera au cours de son périple alors une petite voix lui dit qu'il n'est jamais trop tôt pour s'initier. « Tu veux essayer Madi ? Je te force en aucun cas, mais je fais tourner avec plaisir. Et puis les espèces de "pique nique de debrief", c'est beaucoup plus drôle un peu déf' » Vendu comme ça, ça ne peut que donner envie. Elle doute toujours que ça fasse vraiment effet sur elle - c'est toujours ce qu'on se demande la première fois mais qu'importe. Elle laisse cependant Bryan tirer sa taffe, lui aussi s'est laissé accueillir par l'herbe new yorkaise. Madison serait bien incapable d'imiter ses compères pour une raison encore inconnue, elle les admire donc intérieurement. Elle sent au même instant le regard du photographe posé sur elle, elle relève la tête, croit percevoir un ton de défi. C'est le doute pourtant qui s'installe car en quelques mots il vient de réussir à tout remettre en cause. Cette liberté offerte, celle de ne rien imposer, simplement fortement recommander. Et il y a cette manière dont il l'appelle aussi. Ce n'est pas le premier à employer ce diminutif loin de là mais ses proches se sont toujours contentés de l'appeler Maddie. Maddie, c'est mignon, c'est jolie, c'est enfantin surtout. Mad ça change, Mad ça lui fait du bien. Mad, ça lui permet de justifier sa folie intérieure, elle se sent moins bizare, moins étrange, moins anormale. « Faut faire comment? Inspirer c'est ça? » Elle essaie une première fois, se rate lamentablement. Comme si une barrière psychologique l'empêchait d'accomplir ses envies. Mais elle ne perd pas le nord, elle va pas rester sur un échec cuisant et au point où elle en est rendue face à Bryan et Nae, elle a plus rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Tes messages : 407
Inscription : 18/04/2017
Ta célébrité : inka w.
Crédits © : the blue fox

Ta présence ici : Présence en pointillés
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : quatre cent deux dollars
Dans ton sac : un livre aux pages cornées, un carnet à dessin, des pastels, des blunts au kiwi, une photo de son chien, un nokia 3310, un paquet de cerneaux de noix, un clipper sans pierre, un briquet bic sans gaz, des petites coupures, un album de rap dédicacé, des bracelets hipanema, une photo d'elle à central park prise par bryan
Relations : + marek
+ bryan
+ boo
+ levannah
+ faust
+ wilma
+ chad


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   Dim 23 Avr 2017 - 23:19

Nae rigole tendrement face à l’échec de Madison. C'était toujours pareil. On crapotais, se brulait les lèvres, la fumée piquait les yeux et les narines. Puis souvent on finit par tousser. Alors Nae, elle sors le même tutoriel depuis des années. Celui qu'elle a eu pour apprendre, celle qu'elle a donner pour enseigner. « Imagine, tu es dans ta chambre, tu fumes et personne ne le sais. Tu tires sur le cône, et quand tu as la fumée dans la bouche, quelqu'un rentre dans ta chambre sans prévenir. Il faut que tu aspires la fumée en inspirant, fort, il faut pas qu'elle sorte d'entre tes lèvres avant que tu l'ai inspirer tu vois ? Après t'expire, tranquille. Les premières fois, ça brule franchement la gorge. Le but, c'est que ça descende dans tes poumons et bim ça remonte dans ta tête, et là, t'es bien. » Nae prend le cône entre deux doigts habiles, fais la démonstration. C'est presque un art de fumer de l'herbe. Un épais fantôme se niche entre ses lèvres entrouvertes, puis disparait. Nae expire une fumée veloutée qui s'envole, parfumant l'air de Central Park. Nae sent la chaleur de la sativa sur sa nuque, un doux repos dans son crâne, ses yeux se rétrécissent déjà. Petit corps frêle réagit vite aux nuages de fumée, apaisé par l'odeur de la white widow. Elle tend le cône à Madison. « Vas y, retente ma poule. » Le premier calumet de la paix d'un long voyage au pays des sens.

_________________
présence réduite à compter du 04/05, en voyage itinérant  sorry  
j'ai poussé comme une rose,
parmi les orties.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (libre) les idées envolées   

Revenir en haut Aller en bas
 
(libre) les idées envolées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la belle colère :: les escales - zone rp :: NORTHEAST :: NEW YORK :: NEW YORK CITY-
Sauter vers: