Partagez | 
 

 Γ. mosaïque solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
mungo


Tes messages : 146
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : BURBIGO
Crédits © : CHAMPAGNE MAMI

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 450 $
Dans ton sac : DE LA THUNE, UN TAPIS DE PRIÈRE, DES PANSEMENTS, SES LUNETTES DE SOLEIL, POÈMES SATURNIENS DE VERLAINE, LE SOUTIEN-GORGE DÉROBÉ, SON DEATH NOTE & UN STYLO, UN COUTEAU SUISSE

MessageSujet: Γ. mosaïque solitaire   Sam 20 Mai 2017 - 19:04

16 avril au soir : arrivée à ocean city



t'as les yeux grands ouverts depuis plus de deux heures, tu fixes le plafond. t'as l'impression que le bus essaie de te dire un truc, qu'un meurtre a eu lieu là où t'es couché. il ferait pas autant de bruit sinon. tu jettes des coups d’œil autour de toi, tout le monde a l'air de dormir. alors tu restes sur le dos à essayer d'interpréter les incessants bruits du mungo. les bus s'arrêtent et t'es le premier à sortir, impatient de pouvoir aller voir l'eau. t'as encore les doigts meurtris et les pansements ré-utilisés qui enlacent tes doigts font peine à voir. ils ne collent plus, va falloir que tu t'y fasses. tu crois en avoir de rechange dans ton sac et puis de toute façon, t'en auras plus besoin. plus besoin pour les six mois à venir. t'es tout habillé alors que t'avances vers l'eau, t'as l'impression d'être un imposteur dans cet endroit. même les vagues l'ont vu que t'es qu'un escroc ; c'est toi contre l'immensité bleue. les rires et les discussions en arrière plan te servent de bande originale pour ce qui va être le film de ta vie. un combat sans pitié a lieu dans ta tête et toi t'es immobile face à la mer.  puis tu marches tranquillement sur la plage, les observant du coin de l’œil, ces gens autour du feu. la flamme attire ton œil, t'as besoin de sa chaleur sur ta peau, tu veux qu'elle te soigne, qu'elle pense les blessures infligées au combat mais t'apprécies la fraîcheur qui se dégage de la plage et de sa colère, tout prêt de l'eau.  


_________________

t'es amour gloire & beauté
j'suis haine, victoire & colère



Dernière édition par Marek Taha le Lun 22 Mai 2017 - 0:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 40
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Park Jimin
Crédits © : cez ♥

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 318$
Dans ton sac :
ukulélé, pochette à cds, quelques photos abîmées & pliées, un briquet, son bonnet favori, un sweat à capuche, des sucettes à la pomme, des lunettes de vue & de soleil rondes, une gourde, ses écouteurs, une casquette blanche, son téléphone, sa gameboy color, carnet aux quelques pages effacées par l'usure rempli de souvenirs, un paquet de cartes, des barres chocolatées, ses papiers, ses médocs, des chaussettes multicolores, quelques crayons, un polaroid, son sourire, sa liberté.

Relations : ✮ Jay
? Thalia
? Joséphine
? Marek


MessageSujet: Re: Γ. mosaïque solitaire   Sam 20 Mai 2017 - 20:57

Spoiler:
 

Ocean city. L'océan c'est grand, l'océan c'est vaste. Et il semble à Minjae que le choix de leur première escale est pas anodin. Ils voient grand les trois mousquetaires, ils ont compris que les touristes en avait marre des tours qui chatouillaient inégalement les nuages. Ocean city. Ça sonne comme la ville infinie. Ça lui plaît. Et il croit bien que d'aussi loin qu'il se souvienne, il a jamais vu l'étendue d'eau salée de ses propres yeux. Ça a jamais vraiment eu les moyens de se payer des vacances à la mer, la famille Seo. Alors il a jamais senti les vagues contre son torse, ou les grains de bonheur lui enflammer les pieds nus.
La nuit enveloppe presque la plage et Minjae sort du bus, les orteils s'enfonçant dans le sable tiède, à moitié réveillé. Le gamin il avait eu besoin de se ressourcer pendant le trajet, c'était pas vraiment la forme pour le départ. Mais il s'assure de garder les paupières ouvertes maintenant, il veut rien rater. Son regard saute déjà d'un coin à un autre ; du feu à l'eau ; puis y'a ce type. Un peu à l'écart, un peu solitaire. Minjae il veut pas que les gens se sentent seuls, ou se retrouvent tout seuls, alors ce sont ses pas un peu maladroits mais tout autant assurés qui le mènent jusqu'à lui. Mains dans les poches, il arrive à sa hauteur et il se fait la réflexion qu'il aurait peut-être du prendre son sweat. L'homme est mal rasé, il inspire pas spécialement la confiance, mais Minjae il s'arrête plus à ce genre de détails. Quitte à se faire renvoyer bouler, sa tête pivote un peu et il lui sourit. « Hey. Je sais pas trop quoi te dire, mais je pense que c'est nul d'être seul, du coup, je t'offre mon insupportable compagnie », parce qu'il est pas stupide au point de croire que quelqu'un s'isole involontairement, « Je suis Minjae. » Ils sont là, tous les deux, face à la mer, et y'a peut-être même pas besoin de parler, finalement.


_________________

( stay alive, stay alive for me, you will die, but now your life is free. take pride in what is sure to die )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mungo


Tes messages : 146
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : BURBIGO
Crédits © : CHAMPAGNE MAMI

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 450 $
Dans ton sac : DE LA THUNE, UN TAPIS DE PRIÈRE, DES PANSEMENTS, SES LUNETTES DE SOLEIL, POÈMES SATURNIENS DE VERLAINE, LE SOUTIEN-GORGE DÉROBÉ, SON DEATH NOTE & UN STYLO, UN COUTEAU SUISSE

MessageSujet: Re: Γ. mosaïque solitaire   Dim 21 Mai 2017 - 0:39

t'as encore la paupière qui trésaille légèrement. c'est la fatigue, tu penses. peut-être que t'aurais dû dormir, finalement. tu gardes quand même les yeux ouverts, prends possession du paysage qui s'offre à toi. t'as grandi dans une grande ville, une grand ville qui engloutit les rêves et étouffe l’imagination. l'odeur de l'eau salée t'es inconnue et elle t'appelle, toi l'étrange pesonnage planté sur tes deux pieds enfouis dans le sable. tu crois entendre des pas derrière toi et tu sais déjà qu'on vient te déranger dans ta contemplation. tu redescends alors sur terre. de l'enfant admiratif tu passes à l'animal sauvage. tu restes de dos, écoute attentivement les pas sur le sable chaud, tu fais le décompte dans ta tête. il faut que tu sois réactif, prêt à réagir. tu te craques discrètement les doigts, impatient, ignorant la douleur que tu leur infliges, à ces doigts endoloris. et puis enfin. l'inconnu se révèle. tu lèves les yeux vers lui et découvre son sourire. un jour tu comprendras pourquoi les gens éprouvent le besoin de sourire lorsqu'ils entament une conversation, promis. tu le notes dans un coin de ta tête. tu caches tes mains dans tes poches en observant toujours cet inconnu sorti de nulle part. peut-être que tu lui as fait de la peine, tout seul à l'écart du groupe, peut-être qu'il essaie de se donner bonne conscience en imaginant qu'il vient à la rescousse d'une âme perdue dans un corps timide et immature. cette pensée te retourne l'estomac. tu plisses les yeux. t'es pas fait pour ça, tu sais pas faire semblant. « te sens pas obligé de faire ça, tu veux... c'est embarrassant pour nous deux. si j'suis là, seul, c'est qu'il y a bien une raison. » tu finis quand même par lâcher après un long, très long moment de flottement que tu as volontairement laissé s'installer pour mettre ton nouvel ami dans l'embarras, sans le lâcher des yeux. il va finir par regretter d'être venu, c'est sûr. c'est là ta mission.


Spoiler:
 

_________________

t'es amour gloire & beauté
j'suis haine, victoire & colère

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 40
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Park Jimin
Crédits © : cez ♥

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 318$
Dans ton sac :
ukulélé, pochette à cds, quelques photos abîmées & pliées, un briquet, son bonnet favori, un sweat à capuche, des sucettes à la pomme, des lunettes de vue & de soleil rondes, une gourde, ses écouteurs, une casquette blanche, son téléphone, sa gameboy color, carnet aux quelques pages effacées par l'usure rempli de souvenirs, un paquet de cartes, des barres chocolatées, ses papiers, ses médocs, des chaussettes multicolores, quelques crayons, un polaroid, son sourire, sa liberté.

Relations : ✮ Jay
? Thalia
? Joséphine
? Marek


MessageSujet: Re: Γ. mosaïque solitaire   Dim 11 Juin 2017 - 18:24


Spoiler:
 

Y'a le silence qui lui répond. Il se tortille un peu, regarde vers le feu jaillissant au centre de la plage. C'est un peu déroutant, Minjae il préfère largement le bruit, ça rend les choses plus vivantes. Il fixe un peu l'océan, pas tout-à-fait à l'aise, pas tout-à-fait gêné, puis il se tourne vers l'autre qui semble le dévorer du regard – ou plutôt l'examiner, s'évertue à le décrypter, lui et ses raisons. Mais y'en avait pas, de raisons. Il avait un juste agi sur un coup de tête lorsqu'il avait vu le solitaire, aucune bataille de principes, aucune arrière pensée machiavélique, alors y'avait pas de lumière à faire sur ses motivations. « Peut-être bien ; mais si t'as embarqué pour un road trip avec autant de gens c'est peut-être parce que t'as pas vraiment envie d'être seul, au fond ? » qu'il balance un peu insolemment & innocemment, parce que ce ne sont certainement pas des choses qui le regardent, en pressant ses petites paumes contre ses paupières. Sa maman lui a toujours dit de coller un peu plus souvent ses lèvres et de boucher ses oreilles, de détourner un peu les yeux des affaires des grands, quand il était jeune. Parce que « la curiosité est un vilain défaut » assurément. Mais lui il préfère coller sa tempe au plus près de la porte pour grignoter les discussions, il adore loucher quelques instants sur les silhouettes inconnues pour les imprimer dans sa mémoire ou se demander à quoi ces gens pensent en ce moment, et il raffole peut-être un peu trop d'entendre les problèmes des autres depuis quelques temps. Pour se dire que les entraves du quotidien dont il avait l'habitude de se plaindre l'atteigne plus vraiment maintenant, sentiment de toute puissance un peu désabusé. « Et toi ? » qu'il lui demande, éternel sourire placardé sur le visage, « c'est quoi ton prénom ? »


_________________

( stay alive, stay alive for me, you will die, but now your life is free. take pride in what is sure to die )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Γ. mosaïque solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Γ. mosaïque solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la belle colère :: les escales - zone rp :: NORTHEAST :: NEW JERSEY :: OCEAN CITY-
Sauter vers: