Partagez | 
 

 Let's have fun! (ft minjae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
doobie


Tes messages : 25
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : kim taehyung
Crédits © : neo venus

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 500$
Dans ton sac : calepin, harmonica, bouquins, cigarettes, chewing gum, stylo, un vieux bandana,

MessageSujet: Let's have fun! (ft minjae)   Jeu 1 Juin 2017 - 19:20




they could make a movie out of you and me



 Jay s'apprête à vivre l'un de ses premiers moments en compagnie de Minjae en dehors du bus. Cela fait seulement que quelques jours qu'ils se sont retrouvés et ils ont encore beaucoup de choses à se raconter. Se réhabituer à la présence de l'autre et rattraper les moments perdus. Ce road trip offre la parfaite occasion. Jay vérifie la batterie de sa caméra avant d'entrainer Minjae vers la fête foraine qui semble déjà attirer énormément de monde. "C'est le moment idéal
pour qu'on passe du temps ensemble et qu'on rattrape le temps perdu. Je te mets au défi de faire toutes les attractions."
Jay est suspendu au brun comme une adolescente, entrelaçant leurs bras comme le ferait un jeune couple. Jay a toujours été très tactile avec les gens de son entourage. C'est ainsi qu'il montre son affection. Pour certain, ça peut bien évidemment porter à confusion. D'ailleurs,ça l'a déjà mis dans le pétrin à de nombreuses reprises mais faut croire qu'il n'a jamais retenu la leçon. Un jour, peut-être ...  
Il conduit Jay vers un stand où l'on vend ces fameuses sucreries:les pommes d'amour. Il a eu l'occasion d'en manger que très rarement dans sa vie. Jay n'est pas vraiment un adepte des fêtes foraines. Son monde à lui consiste aux fêtes et aux soirées mondaines auxquelles sont invités ses parents. "Bon alors ... on commence par quoi? Pas les attractions qui bougent sinon on va dégueuler les pommes avant même d'avoir eu le temps de digérer." Les sourcils froncés, il effectue deux tours sur lui même regardant les attractions qui les entouraient. "Hum ... ça te dit le train fantômes?"


(c) chaotic evil

_________________

   
   

       

           

       

       Il donne à manger avec la cuillère et crève les yeux avec le manche. Alors tu continues à bouffer sans même te rendre compte qu'il te sert de la merde.
© Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 40
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Park Jimin
Crédits © : cez ♥

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 318$
Dans ton sac :
ukulélé, pochette à cds, quelques photos abîmées & pliées, un briquet, son bonnet favori, un sweat à capuche, des sucettes à la pomme, des lunettes de vue & de soleil rondes, une gourde, ses écouteurs, une casquette blanche, son téléphone, sa gameboy color, carnet aux quelques pages effacées par l'usure rempli de souvenirs, un paquet de cartes, des barres chocolatées, ses papiers, ses médocs, des chaussettes multicolores, quelques crayons, un polaroid, son sourire, sa liberté.

Relations : ✮ Jay
? Thalia
? Joséphine
? Marek


MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   Ven 2 Juin 2017 - 0:06


Sourire sucrerie, yeux plein de rêveries, bras dessus bras dessous ils s'en vont vers la fête. C'est une idée de Jay, c'est toujours le gosse qui a des idées qui fusent dans tous les sens, et c'est quelque chose qui rassure un peu Minjae au fond. Au départ, il y a eu la joie ; joie des retrouvailles, joie du hasard, joie de le revoir. Puis y'a eu l'incompréhension, le doute, l'incertitude, les questions qui tourmentent (que fait-il ici ? se souvient-il de moi ? m'a-t-il oublié ? m'en veut-il ? Qu'a-t-il vécu pendant mon absence ? est-il toujours le même ?) juste pour faire réfléchir un peu plus. Juste pour lui annoncer que la malchance le suivra jusqu'au bout, et que peut-être que ce voyage, c'est pas une si bonne idée s'il est là.
Ça risque de tout foutre en l'air.
Ça risque de les détruire – de le détruire.
Mais il est quand même resté, ce p'tit imbécile.
Il n'est qu'un égoïste.
Mais il est aussi mourrant, donc il a un peu le droit non ?
Jay lui parle, le sort de ses pensées maladroites. Il a jamais été très doué pour parler Minjae, avant tout ça, ni même pour rester les pieds sur Terre. Mais avec Jay c'était différent. Jay il le connaît par cœur. Jay, il a appris à se lâcher avec lui. Jay c'était un peu son tout, parce que c'était son opposé ; le feu vivant, le boulet accroché à sa cheville pour pas qu'il s'envole pour de bon vers la lune. C'était son accroche, c'était son meilleur ami. Et ces derniers temps, y'a des choses dont il veut encore moins parlé – dont il veut pas encore parlé avec lui. Ça se renferme au fond de sa gorge. Mais il anticipe déjà, il sait que ça va venir, qu'il pourra pas le cacher indéfiniment parce qu'il va le coller, qu'il va comprendre que y'a un truc qui cloche ; et il aura de nouveau le droit à ces regards, ces foutus regards. Mais il essayera de tenir sa langue, il tentera de se tenir droit, c'est promis.
« Really ? Je t'ai connu plus compétitif que ça franchement. Je vais toutes me les faire ce soir. » qu'il lui affirme, en passant ses doigts dans ses cheveux. Il retrouve ce parfum familier, ce contact naturel, ça lui fait du bien. Il sourit. Leurs pas les mènent vers un stand de bonbons, et finalement les pommes d'amour se retrouvent rapidement dans leurs bouches. C'est pas bon, c'est pas mauvais, mais c'est le genre de trucs qu'on dit qu'il faut esssayer une fois dans sa vie.
« Tss, gros fragile » il le regarde tourner sur lui-même, les mains dans les poches, la sucette presque finie entre les lèvres. Le choix l'étonne même pas, à vrai dire. Sacré Jay hein. « As you want dude, mais je te préviens t'as pas intérêt à te tenir à moi si tu flippes. » à peine sa phrase terminée qu'il passe un bras autour de ses épaules pour l'entraîner vers l'attraction. Il pose un instant sa tête sur l'une d'entres elles, jetant son bâtonnet dans une poubelle en passant, puis soupire d'aise. Qu'est-ce que t'as fait pendant tout ce temps Jay ? Qu'il se retient de demander, parce que la question lui sera forcément renvoyé. Il se mord la lèvre. Il a pas envie d'aborder ce genre de sujet, il a envie de prolonger ce passage de la soirée. Pas de question. Pas de réponse. Que d'insouciance.
Arrête de réfléchir.
Profite.
« Here we are. » qu'il annonce, tout excité. Il regarde son compagnon. « So, t'es sûr que t'as pas changé d'avis baby Jay ? Qui sait quel genre de monstre se cache à l'intérieur, et je n'aimerais pas te voir sortir traumatisé par cette épreuve. I mean, je tiens vraiment à toi. » qu'il se moque, en mettant son bras sur ses yeux, feintant une tristesse absolue. Pourtant il laisse échapper un rire, prêt à se protéger si l'autre l'attaque en représailles.


Spoiler:
 

_________________

( stay alive, stay alive for me, you will die, but now your life is free. take pride in what is sure to die )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 25
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : kim taehyung
Crédits © : neo venus

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 500$
Dans ton sac : calepin, harmonica, bouquins, cigarettes, chewing gum, stylo, un vieux bandana,

MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   Ven 2 Juin 2017 - 18:21




they could make a movie out of you and me



 Progressivement l'ancienne dynamique s'installe de nouveau. Les blagues, les petites provocations et les sourires en coin. Jay ne peut s'empêcher de zyeuter Minjae. Il a changé. Pas radicalement. Certains de ses traits lui sont toujours reconnaissables.
Sa façon de sourire, de rigoler, de marcher. Mais son aura est différente. Il semble plus mature, plus ... Jay n'arrive pas à mettre les mots dessus. Il dégage quelque chose de mystérieux. Une aura qu'il ne possédait pas auparavant. Jay décide de mettre ces pensées au placard pour l'instant. De toute manière, il aura six long mois pour redécouvrir et découvrir de nouvelles facettes de Minjae. "Moi? Un fragile? Tu veux que je te rappelle certaines anecdotes peut-être."Jay le regarde d'un air malicieux. Il se rappelle de bons et des mauvais moments. Des hauts et des bas. Mais si lui possède toujours des informations gênantes sur son compagnon, l'inverse doit être probablement vrai aussi. "Et pour ton information, je disais ça parce que j'ai pas envie de me balader avec ton vomi sur ma chemise. Elle coûte la peau du cul." A l'entendre on croirait qu'il y a dépensé toutes ses économies alors qu'acheter cette chemise a été un jeux d'enfant pour Jay. Il s'exaspère lui même le petit. Soupirant, il tire Minjae en direction de la queue pour le train fantôme. "Epargne ton cinéma, veux-tu?" Il a pris de l'assurance aussi Minjae. Sur le coup, Jay n'avait rien remarqué mais petit à petit,certaines petites choses dfont Jay froncer les sourcils mais il dit rien.
Il prend du bon temps et observe. "Vraiment? Tu tiens à moi? Et pourtant, il a fallu que le hasard s'en charge pour qu'on se retrouve." Ouch! Manque de tact flagrant. Mais il n'y a rien de méchant dans ce que Jay a voulu dire. C'est dans l'ordre de la plaisanterie même si ça sous entend quelque chose de plus profond. La façon dont ils ont perdu contact était à la fois lente et brutale. Un silence radio  qui s'est installé progressivement sans qu'aucun ne s'en rende compte. Et ce n'est que lorsque la réalisation a lieu qu'on se dit que merde! ça fait longtemps que je lui ai pas parlé; et re-merde! j'ai perdu son numéro! Jay rigole pour détendre l'atmosphère, il sait faire ça. "Je pensais que t'aurais parcouru l'Amérique sur ton beau cheval blanc pour me retrouver mais faut croire que je me suis fait des illusions." Et voilà qu'il s'y met aussi dans le dramatisme.Et comme il aime jouer la comédie et se faire remarquer, il hausse le ton. "Non mais quel goujat tu fais! Après tant d'années, tu te ramènes comme ça, comme une putain de fleurs et tu penses que c'est en m'emmenant dans une stupide fête foraine que tu réussiras à reconquérir mon coeur! Non mais pour qui tu m'as pris?! Les regards se tournent automatiquement vers eux. Perplexes. Apparemment, Jay est un bon comédien. Il croise certains regards dubitatifs et est pris d'une folle envie de rigoler. Il colle son front sur le torse de Minjae, faisant mine de pleurer de colère, cachant ainsi son grand sourire dans le  tee-shirt du brun. Il murmure malicieusement. "Dis ça fait quoi de passer  pour un connard devant plein de personnes?" Cela doit être dur d'être l'ami de Jay.
Il en est conscient.


(c) chaotic evil


Spoiler:
 

_________________

   
   

       

           

       

       Il donne à manger avec la cuillère et crève les yeux avec le manche. Alors tu continues à bouffer sans même te rendre compte qu'il te sert de la merde.
© Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 40
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Park Jimin
Crédits © : cez ♥

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 318$
Dans ton sac :
ukulélé, pochette à cds, quelques photos abîmées & pliées, un briquet, son bonnet favori, un sweat à capuche, des sucettes à la pomme, des lunettes de vue & de soleil rondes, une gourde, ses écouteurs, une casquette blanche, son téléphone, sa gameboy color, carnet aux quelques pages effacées par l'usure rempli de souvenirs, un paquet de cartes, des barres chocolatées, ses papiers, ses médocs, des chaussettes multicolores, quelques crayons, un polaroid, son sourire, sa liberté.

Relations : ✮ Jay
? Thalia
? Joséphine
? Marek


MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   Dim 4 Juin 2017 - 20:39


Le hasard. Il pose un regard douloureux sur son ami. Puis y'a comme un mouvement de recul, il reste pas trop près. Puis y'a comme un hurlement dans sa tête, les sons s'étouffent dans sa gorge. Ça fait mal. Ça cogne fort sur son palpitant. Il n'a pas le droit de dire ça. De balancer à l'aveuglette une phrase aussi lourde de sens. C'est presque de la violence gratuite, une sorte d'acharnement incroyablement culloté – et foutrement juste. Mais croit-il vraiment, un infime instant, qu'il ne s'en veut pas de l'avoir perdu ? Croit-il qu'il n'a jamais regretté son absence au point de se demander si le problème ne venait pas de lui ? S'il savait, s'il savait le nombre de fois où il avait voulu avoir le courage de s'emparer une dernière fois de son téléphone, de composer son numéro qu'il connaissait par cœur, à force de l'avoir tapé toute une vie.
Mais pour dire quoi, Minjae ? Pour faire quoi, Minjae ?
Toujours la même excuse.
C'est pourri comme excuse.
Il a pas d'excuses Minjae.
Il a juste la frousse de prendre les choses en mains.
Alors ça se remet vite les idées en place, ça verrouille l'écran du téléphone et ça passe une main nerveuse dans la tignasse. Ça se dit juste que c'est une idée à la con, et qu'au final, lui non plus il donne plus de nouvelles non ? Ils se cachent, ils se mentent un peu, aussi, à l'autre, à eux-même. Donc Minjae rentre dans le jeu du pas de nouvelles ; bonne nouvelle. Ou plutôt du « il a plus besoin de moi. »
Mais Jae a eu besoin de lui.
Il lui répond même pas, il le dévisage un peu, et il perd son sourire aussi. Il réagit même pas à sa mise en scène, alors qu'en temps normal ça l'aurait rendu rouge de honte, mais là il est surtout fou de rage. Jae c'est pas un prince, c'est presque un mort-vivant, ou un vivant-mort au choix. Tout ce qu'il a parcouru ces dernières années c'est les différents hôpitaux qui lui ont très clairement dit que y'avait plus rien à faire. S'il était une fleur, il serait une rose.
Tu vas te piquer Jay.
Reste pas à côté de lui.
Il sent la masse se coller à lui et il ne réagit toujours pas. Il inspire lourdement. Il laisse ses bras le long de son corps. Il sait pas quoi faire, il s'en fiche bien des regards posés sur lui, sur eux. Rien n'a vraiment d'importance maintenant. Minjae repousse le comédien un peu brutalement, le visage neutre, la mâchoire presque serrée. « I don't know ; wanna teach me ? » qu'il lui renvoie avec haine, le regard beaucoup trop calme. C'est toi le connard Jay, à tout lui balancer sur les épaules, alors qu'au final t'es tout autant fautif.
Silence pesant, silence brûlant.
Parfaites, les retrouvailles.
Il achète rapidement les billets pour l'attraction, filant le sien à Jay et il pénètre dans le train fantôme, sans un regard, sans un mot. Faut juste que ça passe, faut juste que la culpabilité la colère, la tristesse, la rancune, l'amertume redevienne mer calme. Il n'a pas le temps d'être en colère contre lui, il s'est promis de ne pas perdre le temps à ce genre de gamineries. Pas d'importance pour les sentiments négatifs, de la place pour les bons souvenirs, la tête dans les étoiles. Il prend place dans son siège, il attend l'autre qui arrive bientôt et qui s'assoit en silence. Il a l'air perdu, enfin il croit. Le coréen veut pas qu'il soit fâché contre lui, surtout pas. « Jay, je voulais pas te pousser aussi fort » il ne réagit pas. Jae baisse les yeux, met sa main sur celle de son meilleur ami et la presse un peu. « I'm sorry- I'm just.. Ce n'est pas que de ma faute, t'as pas le droit de dire ça. C'est injuste, on est tous les deux fautifs », il plante son regard dans ses yeux, « And I fuckin' don't care about your reasons, or anything else, okay- on a une chance, une chance de rattraper le temps perdu, donc juste, oublions tout ça, okay ? Please. » Laisse-le profiter.


_________________

( stay alive, stay alive for me, you will die, but now your life is free. take pride in what is sure to die )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 25
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : kim taehyung
Crédits © : neo venus

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 500$
Dans ton sac : calepin, harmonica, bouquins, cigarettes, chewing gum, stylo, un vieux bandana,

MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   Dim 4 Juin 2017 - 21:47




they could make a movie out of you and me



L'absence de réaction de Minjae lui fait l'effet d'une douche froide. Avant, ils auraient rigolé ensemble. Il serait même rentré dans son petit manège et ils se seraient moqués des regards confus des passants. Mais là, rien, absence totale de réaction et Jay se sent un peu con. Il relève les yeux vers son ami et est presque terrifié de la vision que le visage froid et fermé de Minjae lui offre. Jay ne comprend pas. Qu'est devenu Minjae? Il n'était pas comme ça avant. Abasourdi, il ne peut que le laisser le bousculer, son  corps manquant de trébucher. Et là, c'est le silence complet. Jay aurait bien demandé à Minjae de se calmer, lui expliquer que ce n'était qu'une blague mais au fond de lui, il sait bien qu'il y a quelque chose qui l'a poussé à dire ça. Gardant ses distances, il fait mine de revisionner les quelques photos qu'il a déjà prise histoire de s'occuper les mains, l'esprit et supporter ce lourd silence. Il arrive enfin au guichet. Minjae lui tend son billet froidement, ne lui épargant aucun regard. Jay ose à peine croiser son regard parce qu'il a peur de ce qu'il peut y voir. Il a pas le courage. Putain! C'est quoi le problème!  
Il dégage sa main de la sienne, la remenant sur ses cuisses et entrelaçant ses doigts. Signe qu'il ne veut aucun rapprochement physique pour l'instant. Il écoute Minjae parler. Lui sortir qu'ils sont tous deux coupables et etc ... Mais Jay n'est pas encore près pour ce genre de discussion. A la base, il voulait simplement rigoler, s'amuser. Pas soulever ce délicat problème. Alors il rigole comme si ce que Minjae venait de lui sortir était une suite de blague complètement dénuée de sens. "What are you talking about? Chill, dude! I was just joking." C'est sa manière de dire qu'on laissait tomber le sujet. Qu'il était clos et pour un bon bout de temps. Mais les paroles de Minjae allait résonner longtemps dans sa tête. L'attraction commence. Jay essaye de se changer les idées et de se  laisser plonger dans l'atmosphère du train fantôme. "Try not to shit your pants." Le trajet n'est pas vraiment effrayant, les squelettes qui surgissent de nul part sont un grand classique ainsi que les toiles d'araignées et les cris venus d'outre-tombe. Jay se prête au jeu et hurle en même temps que les autres passagers du train pour amuser la galerie. Le train arrive enfin à son terminus et tout le monde descend. Jay est mort de rire. Alors qu'il s'esclaffe, il remarque un petit garçon qui semble traumatisé de son expérience dans le train. Jay se dirige vers lui alors que sa mère essaye de le consoler du mieux qu'elle peut. Il semble à deux doigts de fondre en larmes. "Hey kid! Don't cry.Ghosts are not real. You're a man, you don't have to be afraid. Plus, you're making your mum worry. Only the weaklings are scared and i'm pretty sure you're not one."   Le petit garcon essayement vainement de ravaler ses larmes et de bomber le torse suite aux mots de Jay. Il trouvait cela très touchant. La mère lui adressa un regard lourd de remerciement et Jay lui offrit un sourire. En s'en allant, il passa sa main dans les cheveux du garçon. "Be brave." Il retourna auprès de Minjae murmurant "Does that look like an asshole to you?" Il se racla ensuite la gorge comme si de rien n'était et s'étira. "Bon, on fait quoi ensuite?"


(c) chaotic evil

_________________

   
   

       

           

       

       Il donne à manger avec la cuillère et crève les yeux avec le manche. Alors tu continues à bouffer sans même te rendre compte qu'il te sert de la merde.
© Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
doobie


Tes messages : 40
Inscription : 16/04/2017
Ta célébrité : Park Jimin
Crédits © : cez ♥

Ta présence ici : Je suis là !
Monté à bord à : New York
Argent sur toi : 318$
Dans ton sac :
ukulélé, pochette à cds, quelques photos abîmées & pliées, un briquet, son bonnet favori, un sweat à capuche, des sucettes à la pomme, des lunettes de vue & de soleil rondes, une gourde, ses écouteurs, une casquette blanche, son téléphone, sa gameboy color, carnet aux quelques pages effacées par l'usure rempli de souvenirs, un paquet de cartes, des barres chocolatées, ses papiers, ses médocs, des chaussettes multicolores, quelques crayons, un polaroid, son sourire, sa liberté.

Relations : ✮ Jay
? Thalia
? Joséphine
? Marek


MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   Ven 9 Juin 2017 - 21:59


Assis au milieu de rien, perdu dans ce nulle part immense, y'a sa main qui se fait rejeter. Puis les étoiles – restantes - dans ses yeux se font la malle en même temps que le contact physique qu'ils entretenaient. Y'a ses doigts qui restent en suspens, quelques instants. C'était sa dernière tentative, l'ultime grand saut, parce qu'il prendrait tous les risques pour Jay. Il veut pas qu'il soit en colère contre lui, il veut pas qu'il le rejette parce que ses mots sont maladroits, que ses explications sont pas nettes. Il aimerait tellement lui dire. Il voudrait tellement qu'il sache, pour qu'il comprenne. Je suis malade Jay, genre j'ai carrément un pied dans la tombe, alors ne perdons pas de temps à nous disputer, j'ai pas envie de me disputer avec toi. Le gosse baisse les yeux sur ses pouces qui se tordent un peu. Rien que d'y penser il a la nette impression qu'on lui déchire une partie de son cœur. Il veut pas que cette coïncidence de rencontres détruise tout le reste, il veut pas que cet égarement dans leur affection ruine leur chance de créer quelque chose de plus précieux que l'harmonie qu'il y a (avait ?) déjà entre eux. Il relève son regard, le fixe un instant, dérouté, ne comprend pas où il l'a déçu. Il a mal. Il ne sait pas quoi dire de plus. C'est drôle, parce que ce sont ses émotions qui font le grand 8 à présent.
Parce que Jay c'est l'ouragan qui vient tout foutre en l'air, qui prend tout à la légère.
Jay il balaye ses promesses d'un soir, les bases qu'il avait posées depuis deux ans, ses maigres espérances quant au reste de sa vie, comme si de rien n'était et le pire c'est qu'il gagne quand même, parce que Jae a des putains de regrets maintenant. Il aurait du faire semblant, garder toute sa souffrance pour lui, oui, il aurait du.
Mais Minjae les erreurs il les enchaîne.
L'attraction commence et il se force à sourire fadement à la remarque infantile de Jay. Il évite le problème quand il peut pas le résoudre, il le sait, il ne dit rien.
Il veut sortir d'ici, il étouffe.
Minjae ne participe pas vraiment à l'attraction ; son cœur est trop lourd, ses pensées vagabondent beaucoup trop et finalement, il laisse ses iris se perdre dans l'obscurité, parfois légèrement surpris par les apparitions soudaines. Le teint porcelaine, ce serait à se demander si ce n'est pas lui le fantôme. Le train s'arrête, Jae se contente de suivre les pas audacieux son ami, qui ne semble pas autant affecté que lui par leur passé ; c'est lui, qui donne beaucoup d'importance à tout ça alors qu'il affirme ne se soucier véritablement de rien depuis le début de la fin.
Encore des mensonges.
Il aime pas se mentir à lui-même.
Il a l'impression de plus véritablement se connaître.
Un instant, il perd son point d'encrage de vue, il s'affole presque puis le trouve près d'un gamin apeuré. Il sourit. C'est probablement la facette de son meilleur ami qu'il admire le plus ; la protection innocente qu'il offre aux plus faibles, l'affection rassurante qu'il prête sans rien demander en retour. Et au final, n'a-t-il pas été celui qui en a le plus profité ? Minjae se mord la lèvre, et tente de se détendre à l'arrivée de Jay. « Definitely not. » Il se sent stupide, affreusement stupide d'avoir osé insulter celui qui ne l'a jamais jugé, qui ne l'a jamais rejeté, même en connaissant chaque zone d'ombre de son être.
Mais déjà, Jay change de sujet, il change toujours de sujet et Jae sourit un peu plus. Parce que pour une fois, ça lui convient aussi.
« I don't care, I just want to stay with you J », Il passe timidement sa petite main dans la chevelure de son ami, « -et désolé de t'avoir insulté. Je le pensais pas, tu le sais hein ? », il s'excuse encore, évite son regard, parce qu'il sait que ça va énerver Jay qu'il ramène encore les mauvais passages dans la conversation, mais il peut pas s'en empêcher. Il sentirait presque son cœur s'alléger. Et il veut vraiment qu'il le sache. Il met ses mains dans ses poches et hausse doucement ses épaules, traduction directe de son manque de contrôle qui dérape peu à peu, un air malgré tout un brin mélancolique gravé sur le visage. « Anyway », il soupire, « wanna eat somethin' ? J'ai vu un stand un peu plus loin, on peut aller grignoter un truc si tu veux – ou pas, d'ailleurs. » Il ose pas trop prendre de décision, il préfère le laisser le porter, le suivre sur son propre courant, ça a toujours mieux fonctionné.
Comme au bon vieux temps.


_________________

( stay alive, stay alive for me, you will die, but now your life is free. take pride in what is sure to die )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let's have fun! (ft minjae)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's have fun! (ft minjae)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la belle colère :: les escales - zone rp :: NORTHEAST :: NEW JERSEY :: OCEAN CITY :: FÊTE FORAINE-
Sauter vers: